Génération Écriture - le Forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -41%
SanDisk Carte microSDXC UHS-I pour Nintendo Switch 128 ...
Voir le deal
25.55 €

Partagez
 

 Les ruptures dans les romans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Matt'
Matt'
Grande amie des MOOSE MOOSE

Age : 23

Les ruptures dans les romans - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les ruptures dans les romans   Les ruptures dans les romans - Page 2 I_icon_minitimeLun 5 Mai - 19:49

C'est vrai... mais dans ce cas je ne peux pas écrire sur les ruptures.  What a Face 
Nan mais je suis d'accord avec ce principe sauf qu'on ne peut pas tout vivre... (tu me diras, les ruptures c'est courant, mais voilà, chut)
Moi j'aurai tendance à écouter mon coeur je crois  Embarassed mais pas que ! La tête compte aussi (éternel dilemme !) Nan mais l'exemple de Tiphs et de la fille qui refuse de partir aux USA et se fait larguer... bon. Vu comme ça, c'est sûr qu'on peut regretter après.

Le plus dur c'est les ruptures après des relations qui ont duré des années je crois. (j'en connais à qui c'est arrivé... c'est pas très drôle !)



:lamantin: Parce que voilà, nous sommes tous des lamantins !
Revenir en haut Aller en bas

LorianO
LorianO
Gardienne du poney yaoiste

Age : 30
Localisation : Au premier rang d'un concert
Emploi/loisirs : Groupie
Humeur : I say 39 time that I love you

Les ruptures dans les romans - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les ruptures dans les romans   Les ruptures dans les romans - Page 2 I_icon_minitimeLun 5 Mai - 19:55

En même temps si on devait écrire que sur ce qu'on connaît... alors je peux vous donner cinquante recettes de gâteaux au chocolat mais c'est à peu près tout hein.^^
Non mais c'est vrai que tant qu'on a pas eu le coeur brisé c'est difficile à décrire, mais d'un autre côté tout le monde ne va pas réagir de la même manière à une rupture, y a des gens qui vont prendre ça très à coeur et d'autres qui vont être plus cartésiens, et tous nos persos ne réagissent pas comme nous. donc, heureusement qu'on a aussi des amis qui réagissent pas comme nous pour nous aider à avoir des points de repères sur ce sujet... et sur le reste =)


Les ruptures dans les romans - Page 2 3149537046_1_2_GkMp9xla
I'm telling you stories. Trust me.

Les ruptures dans les romans - Page 2 Loriano
Revenir en haut Aller en bas
http://so-take-a-step.skyrock.com

Fiona
Fiona
Libraire vorace spécialisée jeunesse

Age : 29
Localisation : Je dirais bien derrière toi, mais t'es où, toi ?
Emploi/loisirs : Libraire pour le meilleur et pour le pire (mais surtout le meilleur)
Humeur : Fatiguée

Les ruptures dans les romans - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les ruptures dans les romans   Les ruptures dans les romans - Page 2 I_icon_minitimeLun 5 Mai - 19:58

C'est pas faux. =)



I wanna tear your life apart
I wanna hear the dawn cracking
I take the bet and choose to feel
Being amazed with little things
Pascal was wrong
Yeah Pascal was wrong
I choose to make or break
Revenir en haut Aller en bas
http://flower-for-christmas.skyrock.com/

Sumi B.
Sumi B.
Prêtresse du réalisme

Age : 19
Localisation : Grenoble
Emploi/loisirs : En recherche d'emploi, les pieds dans l'eau
Humeur : Jamais satisfaite

Les ruptures dans les romans - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les ruptures dans les romans   Les ruptures dans les romans - Page 2 I_icon_minitimeLun 5 Mai - 21:24

Ah cette foutue subjectivité qui fait dire à tout bout de champ "c'est pas crédible" What a Face (plus haut je vous ai parlé de mon personnage qui réagit comme moi dans une de mes histoires, bah j'avais écris le moment de la rupture (enfin plutôt juste après qu'elle s'est faite larguée) et j'ai une de mes amies qui a juste dit "t'as vachement exagéré le truc" sauf que bah c'est exactement comme je l'ai vécue le soir où je me suis faite larguée, donc bon...)

Quand j'écris des ruptures du à la mort le plus souvent c'est à la fin de l'histoire, donc j'ai pas eu à le gérer vraiment, mais j'ai pas encore du écrire la suite (et ça me fait déjà me poser des questions, parce que chez moi le deuil est un phénomène très étrange et qu'il parait clair que le perso me ressemble pas là)


Les ruptures dans les romans - Page 2 Eternue-dans-ton-coude
Revenir en haut Aller en bas

Skad
Skad


Localisation : Alderaan's not faraway
Humeur : Heureuse, toujours.

Les ruptures dans les romans - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les ruptures dans les romans   Les ruptures dans les romans - Page 2 I_icon_minitimeMar 6 Mai - 9:37

@Fiona a écrit:

Y a plein de fans de Nana qui ne comprennent pas ce couple et qui n'aiment pas Hachi notamment pour cette décision. Moi je pense que j'aurais fait le même choix, mais on ne sait jamais tant qu'on est pas dans l'action. Enfin en tout cas, je crois que c'est vraiment un de mes couples phares, et des plus intéressants que j'aie pu lire.

hem... je plussois l'adoration pour ce couple. Que Hachi qui est à mon sens une idiote écervelée finisse avec Takumi donne une profondeur très innatendue au personnage parce que justement elle est idiote et écervelée... et pourtant elle fait un choix extrèmement raisonnable pour son enfant. Elle le garde, et elle garde le père aussi tout en connaissant tout ses mauvais côtés et en sachant qu'elle se condamne à devoir toujours se forger sa propre part de bonheur mais au moins l'enfant sera à l'abri. J'ai beaucoup de tendresse pour Hachi juste à cause de ça !

Pour en revenir au sujet... quand j'écris un couple, t'as 50% de chances qu'ils rompent à un moment donné. Déjà parce que même si j'écris que des happy end, on passe rarement toute sa vie avec la même personne, ensuite parce que les gens heureux n'yant pas d'histoire, faut bien du rebondissement ^^
oh mince...
Je viens de donner la recette d'un Harlequin là en fait?
Ah bah oui ^^ si ça marche depuis si longtemps doit bien y avoir une raison ^^
*pro rupture*
*pro happy end aussi*
*ce qui signifie que mes couples se réconcilient tout le temps*
*je m'auto désespère!*


"Je dois tuer qui pour avoir des frites ici?"
Originellement Ruby ... Rendu célèbre par ma capacité à sortir cette citation chaque jour!
Revenir en haut Aller en bas
http://letstryathing.tumblr.com/

Hybrid
Hybrid


Age : 38
Localisation : Nord

Les ruptures dans les romans - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les ruptures dans les romans   Les ruptures dans les romans - Page 2 I_icon_minitimeJeu 4 Juin - 17:26

Pour l'Hybride (première partie), je traite assez peu de ruptures. J'ai un couple assez constant, dont l'histoire comporte bien quelques petits rebondissements, mais qui sont de nature assez "pépère". Là, c'est plutôt tout autour que ça se bat soit pour les séparer, soit pour les laisser ensemble.
Pour la seconde partie, c'est déjà un poil plus houleux, et il y a quand même une assez longue rupture, surtout due à un personnage masculin à tendance égocentrique (pas vraiment égoïste... j'hésite) qui ne supporte pas ce qu'il ne peut pas contrôler - son âme soeur en faisant partie.
J'utilise parfois la mort, aussi, comme rupture violente. Après c'est difficile de parler de relou pour un personnage qui déprime à la mort de l'homme/de la femme qu'il aime. C'est normal, sauf s'ils ne s'aimaient pas... faut rester un minimum cohérent quand même.

Après, j'aime pas trop la mièvrerie exacerbée, mais je dois reconnaître que parfois, mes personnages m'y ont poussée.

Pour mon autre roman, là, je suis dans la situation décrite par Tiphs, celle où la raison prime sur le cœur et où les personnages se séparent, même s'ils s'aiment, parce que s'ils se mettent ensemble les conséquences vont juste être monstrueusement insupportables pour eux deux.

Bon sinon j'avoue que je dois être encore un brin romantique car j'aime assez quand ça finit bien, et c'est assez souvent le cas (... mais pas toujours).

Et Nana ouééééééééééééééééééééé j'aiiiime (et je désespère de découvrir la suite Sad ), Nana-Ren et Hachi-Takumi... rah, j'avais le coeur brisé pour Nobu qui est définitivement TROP gentil mais... ça marche quand même.


Une sorcière amnésique à la recherche de son passé... Que s'est-il passé, il y a trois ans ?
L'Hybride : le Démon
Revenir en haut Aller en bas
http://lhybrideenligne.wix.com/lhybride

L.Williams
L.Williams
Linguiste révoltée

Age : 28
Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : Traductrice littéraire
Humeur : En perpétuel épuisement

Les ruptures dans les romans - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les ruptures dans les romans   Les ruptures dans les romans - Page 2 I_icon_minitimeJeu 4 Juin - 17:58

C'est vrai qu'il est sans doute bien plus simple d'écrire une rupture quand on en a déjà vécu... Mais alors pour ma part, c'était des histoires d'ado (voire de pré-ado) et vu ce que j'écris, les réactions que j'ai pu avoir à l'époque n'ont pas vraiment de pertinence quand je dois gérer des personnages adultes.
Du coup, pour la rupture que j'ai racontée dans LM (et peut-être que seule Matt saura de quoi je cause du coup), j'ai essayé d'être rationnelle dans ma manière de construire la rupture, en mettant le personnage qui choisissait de mettre un terme à sa relation dans une balance plus ou moins équilibrée (en fonction de son caractère surtout) entre cœur et raison. Sûrement que si ma petite Léo avait été moins cérébrale, ça se serait passé autrement, mais voilà en tout cas comment ça s'est passé pour moi.

Après, justement, n'ayant jamais été confronté directement à des ruptures comme ça (sauf indirectement, on connait tous des amis/de la famille dont le couple n'a pas tenu), je suis incapable de dire si ma rupture est crédible, et c'est bien un truc que je regrette parce que je sais que si à mes yeux ça passe, je ne sais pas ce qu'il en est pour quelqu'un... d'initié, dirons-nous. Et encore, même si ça se répète avec les posts précédents, sachant que tout le monde aura une manière de réagir différente de son voisin.


Les ruptures dans les romans - Page 2 Giphy
All we have to decide is what to do with the time that is given us.

~ Facebook | Twitter | Wattpad ~
Revenir en haut Aller en bas

Aliane Murder
Aliane Murder


Age : 27
Humeur : Ecoeuré par la cruauté humaine.

Les ruptures dans les romans - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les ruptures dans les romans   Les ruptures dans les romans - Page 2 I_icon_minitimeJeu 4 Juin - 18:05

Hachi-Takumi-Nobu est surement le couple qui m'a le plus marqué. ( Avec le Shin-Reira aussi, typiquement le couple de paumé qui cherche désespérément une petite parcelle de bonheurs ensemble alors qu'ils n'ont aucun sentiments amoureux l'un pour l'autre. C'est fou comme je les trouve triste.) ( Tout les couples sont triste dans Nana de toute façon. Moi aussi je repart en dépression >< ). Mais bon après même si le choix de Hachi est peut être le plus raisonnable au départ, Ren et Satsuki grandissent quand même sans l'un de leurs deux parents... C'est encore plus triste putain ! J'vais encore pleurer.


Mais une des rupture que j'ai le plus "aimé", est celle de Jane Austen dans le film du même nom. Je rejoins donc un peu Tiphs. Mais étrangement, à l'écrit, ça passe pas pareil pour moi.
Je préfère une rupture bien clair motivé par le manque d'amour. Soit parce qu'il n'y a plus d'amour, soit parce qu'il n'y en à jamais eu.
Comme je ne suis absolument pas jalouse ni possessive, j'ai du mal avec les rupture pour cause de pseudo trahison genre " je suis sur que tu me trompe, toi et moi c'est fini ".

A l'inverse dans mes propre écrit, il n'y a pas vraiment de rupture clair. Ni de couple très clair non plus d'ailleurs. On n'arrive jamais forcément à savoir s'ils sont toujours ensemble ou non avant un bon moment. Et c'est pas forcément évident pour les deux personnages non plus. Parfois à cause de la distance, ou de la lassitude, ou parce qu'ils n'étaient pas réellement en couple à la basse.

Ma seule vrai rupture à était causé par un viol conjugal. Et l'homme savait très bien qu'en faisant ça il signait la fin de sa relation. Même s'il l'aimé vraiment. Mais justement, d'un amour un peu trop ... trop. Ça  les bouffait tout les deux et il fallait y mettre fin. Il a perdu le contrôle j'imagine, ou n'a trouvé que cette solution pour être sur qu'elle ne reviendrait pas quoi qu'il fasse. Même si c'était pas très judicieux. Je sais pas trop moi même en fait. Mais ça reste ma rupture favorite.

L.Williams, s'il est vrai qu'on écrit mieux sur ce qu'on connait, c'est tout aussi bien quand on y croit soit même. Y'a des rupture de toute sorte dans la vie. Même à cause d'un pot de Nutella et qui semble pas vraiment crédible alors qu'elles ont réellement eu lieu. La tienne ne me semble pas si irréaliste que ça. Au contraire.


Toute influence  est immoral. Influencer quelqu'un, c'est lui donner  son âme.

Lord Henry "Le  Portrait de  Dorian Gray"
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Les ruptures dans les romans - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les ruptures dans les romans   Les ruptures dans les romans - Page 2 I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Les ruptures dans les romans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Course à la mort (Death Race 1 et 2 ) [FR DVDRiP]
» [FREE] The Karaté Kid-2010 [DVDRiP]
» [FREE] The Interceptor [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Génération Écriture - le Forum :: Archives-