Génération Écriture - le Forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-40%
Le deal à ne pas rater :
Écharpe Lacoste en laine côtelée à -40%
60 € 100 €
Voir le deal

Partagez
 

 Comment parlez dans un roman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Joshiroo
Joshiroo


Age : 27
Localisation : dans mon petit terrier
Emploi/loisirs : photographe amateur, fine bouche de la lecture, jeux vidéos
Humeur : c'est l'histoire d'un petit renard qui adore les câlins <3

Comment parlez dans un roman  Empty
MessageSujet: Comment parlez dans un roman    Comment parlez dans un roman  I_icon_minitimeDim 29 Mar - 14:59

Alors il se peut qu'un tel surjet existe déjà, j'ai parcouru les sujets en diagonale. Je pense que le titre est assez floue, je vais donc reformuler :

Dans un roman, un personnage peut-il être insultant ? du genre "putain, merde, Sale fils de..." voilà. Et peut-il mâcher les mots ? du genre "Vot'e au lieu de votre, M'dame au lieu de Madame, Fais pas ça moi au lieu de Je ne fais pas ça moi"

j'espère que vous saurez me répondre, enfin je sais que vous saurez me répondre, cet espoir est stupide en soit.
Merci de votre réponse d'avance o/ :chantonne:

Sur ce je retourne dans mon lit moi :rouleau:


les renards mignon tout mignons sont les plus mignons de tout les renards !!! si vous aimez pas les renard je vous mange :machiavelique:


Aaaaah Sirius Black, je suis tellement en amour pour toi I love you :serenade:
Revenir en haut Aller en bas

LorianO
LorianO
Gardienne du poney yaoiste

Age : 30
Localisation : Au premier rang d'un concert
Emploi/loisirs : Groupie
Humeur : I say 39 time that I love you

Comment parlez dans un roman  Empty
MessageSujet: Re: Comment parlez dans un roman    Comment parlez dans un roman  I_icon_minitimeDim 29 Mar - 15:41

(Salut moi aussi je réponds depuis mon lit) (eh oh zut on est dimanche hein)

J'ai envie de dire : pourquoi est-ce qu'un personnage ne pourrait pas être vulgaire ? Je veux dire, dans la vraie vie on dit tous des gros mots à un moment ou à un autre, de manière plus ou moins régulière, donc c'est logique que les personnages en disent aussi. Je sais que chez les miens, les "putain" et les "merde" et les "va te faire foutre" sont monnaie courante. ^^

Pour mâcher ses mots, j'ai aussi envie de te dire oui, mais en faisant attention à ne pas trop en faire : selon moi ça doit se limiter aux dialogue, et rester lisible et compréhensible pour le lecteur (il ne faut pas qu'il est à se casser la tête pour comprendre le sens de la phrase). De plus, comme pour représenter un accent par exemple, je trouve que quand il y en a trop c'est fatigant et ça fait exagéré, et qu'il vaut mieux le suggérer de manière subtile sur deux ou trois mots bien choisis plutôt que de le faire sur tous les mots d'une phrase. Mais après, ce dernier point est peut-être plus personnel ^^


Comment parlez dans un roman  3149537046_1_2_GkMp9xla
I'm telling you stories. Trust me.

Comment parlez dans un roman  Loriano
Revenir en haut Aller en bas
http://so-take-a-step.skyrock.com

Joshiroo
Joshiroo


Age : 27
Localisation : dans mon petit terrier
Emploi/loisirs : photographe amateur, fine bouche de la lecture, jeux vidéos
Humeur : c'est l'histoire d'un petit renard qui adore les câlins <3

Comment parlez dans un roman  Empty
MessageSujet: Re: Comment parlez dans un roman    Comment parlez dans un roman  I_icon_minitimeDim 29 Mar - 15:55

merci pour ta réponse. Je me posais la question parce que c'est une chose que je vois quasiment jamais dans les romans quel que soit leurs genres.
Mais ne t'en fais pas je le fais pas sur tout les mots du PNJ (ok, influence Jeux video) pour exemple deux dialogue qu'il dit :

"B'jour M'dame, Qu'est ce que j'peux faire pour vous ?"
"Non ! Attendez M'dame ! Partez pas !"
Après un personnage plus important plus tard mâchera aussi un peu ses phrases, je voulais m'assurer que je ne fonçais pas dans un mur.

Je te remercie de ta réponse Comment parlez dans un roman  4233889619 Comment parlez dans un roman  1598191159
(je suis finalement sorti de mon lit Razz)


les renards mignon tout mignons sont les plus mignons de tout les renards !!! si vous aimez pas les renard je vous mange :machiavelique:


Aaaaah Sirius Black, je suis tellement en amour pour toi I love you :serenade:
Revenir en haut Aller en bas

Tiphs
Tiphs
Illustratrice céleste et briseuse de noix

Humeur : S'hydrater aux male tears

Comment parlez dans un roman  Empty
MessageSujet: Re: Comment parlez dans un roman    Comment parlez dans un roman  I_icon_minitimeDim 29 Mar - 16:41

BAAAAAH Lo a tout dit.

Mes personnages ne se gênent pas pour être vulgaires, certains sont même des gros poissonniers.
Et pour le mâchage de mots, tant que c'est modéré (la vulgarité aussi en fait, vive la modération) ça passe. Je me souviens d'un livre où le narrateur parlait de cette façon, même dans la narration, c'était une lecture assez fatigante au final.

Donc : modération, mais à partir du moment où ça existe dans la vraie vie, pourquoi pas dans un roman ?

Puis aussi, même si c'est pas la question de base, je me demandais parce qu'on me l'a parfois reproché : vous autorisez-vous une narration "parlée" ? Dans le sens où, au milieu d'une description, vous casez ce qui s'apparenterait à une réflexion personnelle. Du genre "Elle ne savait pas trop si elle devait répondre. Pourquoi pas, après tout."



Comment parlez dans un roman  Banall10

Blog | Le Chant des voiles | Allunia


- ALLUNIA - T.2 - Corrections -


TERMINÉ



Revenir en haut Aller en bas
https://www.tiphs-art.com/

LorianO
LorianO
Gardienne du poney yaoiste

Age : 30
Localisation : Au premier rang d'un concert
Emploi/loisirs : Groupie
Humeur : I say 39 time that I love you

Comment parlez dans un roman  Empty
MessageSujet: Re: Comment parlez dans un roman    Comment parlez dans un roman  I_icon_minitimeDim 29 Mar - 20:04

Tiphs, moi ça ne me choque absolument pas, si tu as l'habitude de rentrer dans la tête de tes persos pour raconter leur vision des choses, ça me semble même logique d'exprimer des pensées avec un langage parlé. (fin je sais pas vous mais moi quand je pense dans ma tête c'est plus "oh et puis fuck je le déteste" que "zut alors, je viens de me rendre compte que je ne l'aime pas beaucoup")
Après c'est comme tout le reste, faut pas en abuser je pense, mais de temps en temps ça donne du dynamisme.


Comment parlez dans un roman  3149537046_1_2_GkMp9xla
I'm telling you stories. Trust me.

Comment parlez dans un roman  Loriano
Revenir en haut Aller en bas
http://so-take-a-step.skyrock.com

Joshiroo
Joshiroo


Age : 27
Localisation : dans mon petit terrier
Emploi/loisirs : photographe amateur, fine bouche de la lecture, jeux vidéos
Humeur : c'est l'histoire d'un petit renard qui adore les câlins <3

Comment parlez dans un roman  Empty
MessageSujet: Re: Comment parlez dans un roman    Comment parlez dans un roman  I_icon_minitimeDim 29 Mar - 20:49

oui dans le principe ou j'en abuse pas a en vomir, ça ira Very Happy


les renards mignon tout mignons sont les plus mignons de tout les renards !!! si vous aimez pas les renard je vous mange :machiavelique:


Aaaaah Sirius Black, je suis tellement en amour pour toi I love you :serenade:
Revenir en haut Aller en bas

Hybrid
Hybrid


Age : 38
Localisation : Nord

Comment parlez dans un roman  Empty
MessageSujet: Re: Comment parlez dans un roman    Comment parlez dans un roman  I_icon_minitimeDim 17 Mai - 0:12

Comme les autres, le langage vulgaire ou avec un accent ne me gêne pas, au contraire, je trouve ; dans la mesure où le langage/l'accent donnés sont familiers au lecteur, ça ne peut qu'améliorer son intérêt pour l'histoire et/ou son empathie avec les personnages.
C'est aussi un bon moyen de dissocier les personnages sans forcément préciser qui parle en incise, et ça, ça facilite la lecture.

Par contre, c'est à manier avec précaution. Souvent, l'accent (genre accent allemand "nous z'afons les moyens de fous faire trafailler") peut prêter à rire ou au sourire. Il faut bien maîtriser l'effet que l'on veut produire chez le lecteur et prendre beaucoup de recul avec. Joshiroo, si tu n'as jamais lu ça dans tes lectures, je pense que c'est parce qu'on trouve plus cette "astuce" dans des livres de type burlesque, où le trait est volontairement grossi. Mais pas que ! J'ai lu ça chez Robin Hobb (ou plutôt dans sa traduction), dans les Aventuriers de la Mer (par contre je serais incapable de dire quel personnage ; ça fait trop longtemps depuis que j'ai refermé le dernier volume).

@Tiphs a écrit:
Puis aussi, même si c'est pas la question de base, je me demandais parce qu'on me l'a parfois reproché : vous autorisez-vous une narration "parlée" ? Dans le sens où, au milieu d'une description, vous casez ce qui s'apparenterait à une réflexion personnelle. Du genre "Elle ne savait pas trop si elle devait répondre. Pourquoi pas, après tout."

Je me l'autorise parfois, parce que mon point de vue de narrateur se focalise sur un seul personnage. Il faut dire que ça allège le texte aussi ; si on reprend ton exemple Tiphs, ça donnerait à la place quelque chose comme ça : "Elle ne savait pas trop si elle devait répondre. Elle se dit "Pourquoi pas ?", donc une forme indirecte. On peut envisager la reformulation, mais au risque d'alourdir le texte.
Ça ne me choque pas de le lire chez les autres non plus. Par contre, comme toute chose, il ne faut pas en abuser. Une petite incursion par-ci, par-là, ok. A tous les paragraphes, j'ai envie de dire : "mec (ou meuf, soyons pas sexistes), pourquoi tu te compliques la vie à utiliser la troisième personne si t'as envie de nous faire partager la moindre réflexion de ton héros ?" => Dans ce cas, vive la narration à la première personne.

De même, je pense que c'est une technique qu'on ne peut pas utiliser en tant que narrateur omniscient, sauf si ce narrateur omniscient a décidé de donner son avis sur la situation qu'il est en train de raconter. Genre : "Jessica n'avait aucune idée des terribles évènements qui découleraient de son action. Ce n'était pas malin." (ok mon exemple est pourri). Enfin tout ça pour dire qu'en tant que narrateur omniscient, ça donne un petit côté ironique voire cynique à la chose. Il faut bien étudier l'effet avant de l'utiliser...


Une sorcière amnésique à la recherche de son passé... Que s'est-il passé, il y a trois ans ?
L'Hybride : le Démon
Revenir en haut Aller en bas
http://lhybrideenligne.wix.com/lhybride

Contenu sponsorisé




Comment parlez dans un roman  Empty
MessageSujet: Re: Comment parlez dans un roman    Comment parlez dans un roman  I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Comment parlez dans un roman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [MU] Neuilly sa mère ! [DVDRiP]
» Course à la mort (Death Race 1 et 2 ) [FR DVDRiP]
» [FREE] The Karaté Kid-2010 [DVDRiP]
» [FREE] The Interceptor [DVDRiP]
» Télécharger Le Pacte (Seeking Justice) 2012 [DVDRIP MD][FR] (Avec Nicolas Cage)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Génération Écriture - le Forum :: Archives-