Génération Écriture - le Forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-60%
Le deal à ne pas rater :
Camera Surveillance Bébé WiFi sans fil1080p CACAGOO
19.99 € 49.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Aliane Murder
Aliane Murder


Age : 27
Humeur : Ecoeuré par la cruauté humaine.

Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros)   Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 I_icon_minitimeLun 10 Fév - 23:41

@Anda a écrit:

@Aleksey a écrit:
Déjà, j'ai envie de rebondir sur ce qu'à dit Carmi au niveau de la dénomination : je suis totalement d'accord. Pour moi, yaoi et yuri, ce sont des termes qui se rapportent au manga, et c'est souvent synonyme de mal fait, PWP, fantasmes de midinettes/pervers. D'où le fait que, pour la yaoi, je préfère l'appellation "romance entre messieurs" (copyright Juju) et pour le yuri, "romance entre mesdames". Disons que je trouve ça plus clair.


Je dois avouer que moi non plus je suis pas très fan de ces termes (déjà je trouve pas les mots très beaux, mais c'est subjectif). Mais je me suis habituée à les utiliser et, pour être honnête, c'est surtout par flemme : on dit yaoi / yuri 4 lettres pouf pouf tout le monde comprend de quoi on parle, alors que romance entre messieurs quand même, c'est vachement long (oui je sais, je suis irrécupérable). On pourrait dire REM mais c'est super moche krkrkr Very Happy

C'est pas tant le fait que ce soit moche comme nom. Ou que ça se rapporte aux manga. Ou même que ce soit mal fait qui me dérange le plus. C'est qu'on le casse direct dans l'érotique. Ca à pour moi une conotation sexuelle monstre aux yeux des gens. Alors que pas du tout. Loveless c'est du Yaoi, et c'est absolument pas érotique. Et c'est pas parce que je vais trouver un texte érotique qui concerne deux hommes ou deux femmes que je vais appeller ça du Yaoi ou du Yuri.
De la romance, c'est de la romance.
De l'érotique, c'est de l'érotique.
De l'horreur c'est de l'horreur.
Que ça se passe entre deux hommes, deux femmes, un homme et une femmes, ou même une femmes est un arbre, on s'en fou. Enfin moi je m'en fou. Je vois même pas pourquoi y'a besoin de le préciser.
Si le résumé nous plait, que l'intrigue est bonne, avec un bon style et tout, est ce qu'on en a vraiment quelque chose à faire du sexe des protagonistes ? Imaginez un peu si One de Silentdeath était une fille, ça aurait choqué quelqu'un ?

Le sexe de deux individus ne réprésente pas un genre. Pas plus qu'un rating. C'est juste le sexe de deux individus.


Ensuite, désolé, mais mettre en avant un couple homo seulement parce que l'homosexualité est devenue une sorte de norme, je comprend pas. Oui on en vois de plus en plus. Merci mon dieu, ils ont enfin le droit de se marier ( même si franchement, le mariage reste pour moi une sorte de meurtre, mais c'est pas le sujet) et ouais cool la vie est belle. Mais faut pas que vous en mettiez juste pour ça. Ca reviens à dire que vous avez pas le choix presque. Du moins c'est l'impression que certains me donne. Je m'attends presque à ce que ça devienne une norme d'écriture. Une sorte de regle implicite comme quoi maintenant, on dois mettre des gay partout pour faire bien.

@Brume a écrit:

Donc, disons plus exactement que j’aime lire des fictions dans lesquelles l’orientation sexuelle des personnages n’est pas_ ou pas seulement_ , l’affreusement banale hétérosexualité surreprésentée dans la vie réelle

Je pourrais être du même avis que toi si tout les textes que j'ai lu mettant en scène un couple gay ne reprenaient pas le même éternel cliché du gars mal dans ses pompes à cause de son orientation sexuel. Parce que oui, on sait que c'est pas facile. Mais y'a tellement d'autres pistes à exploiter. Y'a pleins de gay qui sont très à l'aise avec leurs sexualité. A quand un couple qui s'assume vraiment dans une fiction ? Et je parle pas d'une fistion érotique hein. Parce que de ce que j'en vois, on a que deux scénario possible j'ai l'impression. La romance ou tout autre genre ou le couple ne s'assume pas. Ou l'érotisme ou la le couple s'assume mais finalement, ça ne tourne que autour du sexe. Un peut de nouveauté ne peut pas faire de mal.
Du coup je trouve que pour le moment, dans les fiction, les couple hétéro sont vachement moins banale.

Et puis qui a dis que si on voulait un gay dans sont histoire il devait forcément être en couple ? Le célibat c'est très bien aussi et c'est pas réservé au hétéro ( mais ça expliquerais peut être pourquoi j'me fait plus dragué par des nana que par des mec en se moment.). J'ai pas vu une seule histoire ou un gay était célibataire. Pourquoi ?

Mais je m'emporte peut être un peu trop.


Toute influence  est immoral. Influencer quelqu'un, c'est lui donner  son âme.

Lord Henry "Le  Portrait de  Dorian Gray"
Revenir en haut Aller en bas

Tiphs
Tiphs
Illustratrice céleste et briseuse de noix

Humeur : S'hydrater aux male tears

Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros)   Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 I_icon_minitimeLun 10 Fév - 23:54

Citation :
Je pourrais être du même avis que toi si tout les textes que j'ai lu mettant en scène un couple gay ne reprenaient pas le même éternel cliché du gars mal dans ses pompes à cause de son orientation sexuel

Alors c'est juste que tu n'as pas tout lu, parce que je t'assure que des homosexuels qui s'assument, on en trouve aussi en littérature Wink


Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 Banall10

Blog | Le Chant des voiles | Allunia


- ALLUNIA - T.2 - Corrections -


TERMINÉ



Revenir en haut Aller en bas
https://www.tiphs-art.com/

Invité
Anonymous
Invité


Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros)   Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 I_icon_minitimeMar 11 Fév - 9:14

Citation :
Ensuite, désolé, mais mettre en avant un couple homo seulement parce que l'homosexualité est devenue une sorte de norme, je comprend pas. Oui on en vois de plus en plus. Merci mon dieu, ils ont enfin le droit de se marier ( même si franchement, le mariage reste pour moi une sorte de meurtre, mais c'est pas le sujet) et ouais cool la vie est belle. Mais faut pas que vous en mettiez juste pour ça. Ca reviens à dire que vous avez pas le choix presque. Du moins c'est l'impression que certains me donne. Je m'attends presque à ce que ça devienne une norme d'écriture. Une sorte de regle implicite comme quoi maintenant, on dois mettre des gay partout pour faire bien.

Je suis à moitié d'accord avec ça. Je déteste quand l'auteur te case un homo en second plan genre : ça y est, j'ai casé la minorité sociale, le quotta toussa. Après ça dépend de ce que tu veux que ton texte véhicule. Par exemple si tu écris quelque chose de contemporain et de réaliste, si dans l'ancrage de tes personnages la question de l'homosexualité ne se pose pas, ça me semble du coup moins crédible (ou peut-être que ça ne vient que de moi et de mon entourage qui fait que, mais je ne crois pas).

Après, pour les couples qui s'assument totalement ou les célibataires bien dans leur baskets, j'ai une liste longue comme le bras de titres de bouquins et de films à te donner si tu le souhaites.
Revenir en haut Aller en bas

Fiona
Fiona
Libraire vorace spécialisée jeunesse

Age : 29
Localisation : Je dirais bien derrière toi, mais t'es où, toi ?
Emploi/loisirs : Libraire pour le meilleur et pour le pire (mais surtout le meilleur)
Humeur : Fatiguée

Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros)   Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 I_icon_minitimeMar 11 Fév - 14:54

@Aliane Murder a écrit:


C'est pas  tant  le  fait  que ce  soit  moche  comme  nom. Ou que  ça  se  rapporte  aux manga. Ou même  que  ce  soit  mal  fait qui me dérange le  plus. C'est qu'on le  casse  direct dans l'érotique. Ca  à pour  moi une  conotation sexuelle monstre  aux  yeux  des  gens. Alors  que  pas  du tout. Loveless c'est du Yaoi, et  c'est absolument  pas  érotique.
Non, Loveless, c'est du Shônen-aï, voire même du shôta. Enfin en tout cas, ce n'est pas du yaoi.
La minute manga relou du jour :
Bon voilà, je vais faire un petit topo manga, parce que je suis une fanatique disciple de l'univers un peu quand même, et que je veux mettre tout le monde d'accord.

Le YAOI, c'est l'acronyme :
- soit de yama nashi, ochi nashi, imi nashi qui signifie "sans paroxysme, sans dénouement, sans signification", en gros "Plot ? What Plot ?" donc un péwépé basique.
- soit de je sais plus quoi, mais en tout cas, la traduction, c'est quelque chose comme "ouille aïe aïe j'ai mal au cul". Vous avez besoin de plus d'explication pour cette partie ou pas ? =D
Donc, le yaoi, en gros, c'est un péwépé (dans le sens Porn Without Plot, cette fois) généralement dessiné par des femmes et pour des femmes. Je pense qu'à l'origine, c'était parce qu'elles ne se retrouvaient pas dans le hentaï qui était plutôt à destination des hommes, m'enfin j'ai pas non plus fait d'histoire sociétale du manga yaoi, j'en suis pas encore là.
Maintenant, je pense que le terme s'est étendu à tous les BL rated -18.

Le shônen-aï, ça veut dire romance entre messieurs (tiens-donc, Aleks t'es passé par là ?) de shônen qui signifie "jeune homme" et qui signifie "amour" ou "romance"
(d'où le shôjo-aï, romance entre filles)

Donc voilà, vous avez plus ou moins raison de penser que le yaoi c'est "sale" (même si y a des yaoi trop cools trop bien) et le terme utilisé était maladroit, mais tout le monde avait compris l'idée de LorianO, c'est à dire la romance homosexuelle, le slash, le BL ou GL, bref, choisissez ce que vous voulez, vous pouvez même parler de hachis parmentier et de lasagnes au aubergines, on s'en fout, le principal c'est qu'on sache de quoi on parle =) (j'ai faim maintenant)

Edit : j'avais pas vu le débat sur le principe "minorité sociale", du coup je réagis maintenant :
Moi j'aime bien justement que le couple/personnage homosexuel soit en fond, parce que je trouve ça relou d'être obligé de le mettre en premier plan en mode "oh tiens, on va parler de l'homosexualité et comment on fait bien, t'as vu regarde, c'est un sujet de société il faut dénoncer la stigmatisation". C'est quand même assez récent qu'il apparaisse des personnages homosexuels dans la littérature dite blanche sans que le scénario tourne autour de l'homosexualité d'une manière ou d'une autre.

Donc oui, je suis d'accord avec Aliane dans le sens où il faut laisser faire les persos et l'histoire et pas compter l'apparition des homosexuels, mais ça me paraît aussi logique que certains de mes persos soient intéressés par d'autres de même sexe. Pas parce que quota, juste parce que mes persos sont ce qu'ils sont et qu'ils sont intéressés, c'est tout.

La communauté homosexuelle s'est battue pour son "droit à l'indifférence" et c'est pas encore ça, hein. =) On a encore tendance à réagir d'une manière ou d'une autre quand on voit un couple de même sexe dans une histoire, donc moi, ça me paraît pas gênant que ce soit surreprésenté. Peut-être que comme ça d'ici dix ou vingt ans, les gens ne réagiront enfin plus =D



I wanna tear your life apart
I wanna hear the dawn cracking
I take the bet and choose to feel
Being amazed with little things
Pascal was wrong
Yeah Pascal was wrong
I choose to make or break
Revenir en haut Aller en bas
http://flower-for-christmas.skyrock.com/

Aliane Murder
Aliane Murder


Age : 27
Humeur : Ecoeuré par la cruauté humaine.

Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros)   Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 I_icon_minitimeMar 11 Fév - 22:30

@Fiona a écrit:
il faut laisser faire les persos et l'histoire et pas compter l'apparition des homosexuels, mais ça me paraît aussi logique que certains de mes persos soient intéressés par d'autres de même sexe. Pas parce que quota, juste parce que mes persos sont ce qu'ils sont et qu'ils sont intéressés, c'est tout.

Carmilla K. a écrit:
Je déteste quand l'auteur te case un homo en second plan genre : ça y est, j'ai casé la minorité sociale, le quotta toussa.

Tout à fait, tout à fait. Pourquoi ça  me  semble  toujours  plus  clair quand  c'est dit  par  les  autres ?


@Fiona a écrit:
Non, Loveless, c'est du Shônen-aï, voire même du shôta. Enfin en tout cas, ce n'est pas du yaoi.
Une  des  certitude  de ma  vie  vient  de  tomber  en miette. Pourquoi ils  nous  le  foutent dans  le  rayon Yaoi alors ? Y'a  que chez  moi ? Et pourquoi c'en est  pas  d'ailleurs ? Y'a  des  regles précise ? Se  serait  bien si tu pouvais faire  un post dessus  si y'en à, avec  les  autres  genre  qui s'en rapprochent. Ca  m'interessait beaucoup. Mais que  si tu veux hein.

D'aileurs  question pour  toi Fiona, parce que  tu t'y connais plus  que  moi. Pourquoi dans  la  plupart des  librairie ou je  vais  acheter  mes  manga, le rayon Yuri est  systématiquement interdis  au moins  de  18 ans, alors  que  le  Yaoi ne  l'est pas ? D'ailleurs y'en à pas  mal chez  moi qui oublie  carément  le  rayon Yuri et  classe  ça  avec  le  Hentaï. Regarder  deux  femmes faire  de  truc c'est plus  pornographique  que  si c'est deux  hommes ? ( Même  le  lolipop ( je  sais  même  pas  comment  ça  s'écrit ) n'est pas  rangé  dans  le  hantaï chez moi, et  n'est pas  interdis  au mineurs. Alors  que  ça  mets  en scène  un adulte  avec  un enfant. )

Citation :
- soit de yama nashi, ochi nashi, imi nashi qui signifie "sans paroxysme, sans dénouement, sans signification", en gros "Plot ? What Plot ?" donc un péwépé basique.
- soit de je sais plus quoi, mais en tout cas, la traduction, c'est quelque chose comme "ouille aïe aïe j'ai mal au cul". Vous avez besoin de plus d'explication pour cette partie ou pas ? =D

Donc ... le  Yaoi est bien de  l'érotique. C'est normal que  je  me  sente  un peu déprimé maintenant  que  je  le  sais ?


Et Tiphs et Carmilla, si vous en avez à me conseiller, je prends. Du moment que c'est pas que de la romance guimauve ^^ je suis pas très fan.


Toute influence  est immoral. Influencer quelqu'un, c'est lui donner  son âme.

Lord Henry "Le  Portrait de  Dorian Gray"
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Anonymous
Invité


Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros)   Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 I_icon_minitimeMer 12 Fév - 14:46

J'ai déjà vu du hentaï dans le rayon manga, en bas de rayon, accessible aux enfants. Avec de vraies scènes de cul dedans, ça m'a choquée (oui, je l'avais ouvert, au milieu du rayon... mais vu où c'était, je pensais pas lire ça dedans !!)

Juste parce que c'est du dessin, ils croient que c'est forcément pour les enfants...
Revenir en haut Aller en bas

Fiona
Fiona
Libraire vorace spécialisée jeunesse

Age : 29
Localisation : Je dirais bien derrière toi, mais t'es où, toi ?
Emploi/loisirs : Libraire pour le meilleur et pour le pire (mais surtout le meilleur)
Humeur : Fatiguée

Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros)   Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 I_icon_minitimeMer 12 Fév - 15:32

Bah oui, ça m'étonne pas, les gens sont bourrés de préjugés, et y a pas mal de libraires qui ne comprennent rien au manga : soit ils vont tout mettre en mode "jeunesse" parce que oh, c'est des dessins, soit ils vont tout mettre en adulte parce que "attention du sang !" (ce qui est complètement con puisque le manga est quasi aussi varié que la littérature française dans son entièreté...)

@Aliane Murder a écrit:
Une des certitude de ma vie vient de tomber en miette. Pourquoi ils nous le foutent dans le rayon Yaoi alors ? Y'a que chez moi ? Et pourquoi c'en est pas d'ailleurs ? Y'a des regles précise ? Se serait bien si tu pouvais faire un post dessus si y'en à, avec les autres genre qui s'en rapprochent. Ca m'interessait beaucoup. Mais que si tu veux hein.
Les libraires classent le yaoï et le shônen-aï au même endroit parce que c'est le même public et le même thème. Si y a pas d'avertissement sur la couverture, c'est que c'est un shônen-aï, en gros. Enfin ça dépend des éditeurs, parce que y en a qui se "protègent" de la bien-pensance et qui mettent un avertissement pour un bisou seulement (bien oui quand même, quand on voit la politique du moment sur la littérature jeunesse...)

@Aliane Murder a écrit:
D'aileurs question pour toi Fiona, parce que tu t'y connais plus que moi. Pourquoi dans la plupart des librairie ou je vais acheter mes manga, le rayon Yuri est systématiquement interdis au moins de 18 ans, alors que le Yaoi ne l'est pas ? D'ailleurs y'en à pas mal chez moi qui oublie carément le rayon Yuri et classe ça avec le Hentaï.
Alors la plupart des libraires spé BD/manga classent tout le petit monde (Yaoi/Yuri/Hentai) à peu près au même endroit, parce que oui, c'est de la litté érotique, quand même. Pour le shônen-aï, y en a classé en shôjo, parce que c'est trèèèèès léger, mais la plupart sont avec le Yaoi, pour les raisons que j'ai citées plus tôt.
Le "problème", c'est que vu que le Yaoi est devenu à la "mode", y en a un gros paquet (haha le mauvais jeu de mots inconscient) sur les rayons, et la vente n'est pas aussi confidentielle que le Yuri et le Hentai. Donc il peut arriver qu'il y ait un rayon Yaoi pour la com' (on connait tous la règle du ce qui se voit se vend, non ?)
Le Yuri, y en a très peu, c'est plus confidentiel et c'est souvent à caractère érotique (yuri donc, à différentier du shôjo-aï), donc c'est rangé avec le reste de l'érotique, tout simplement. Il doit y avoir une ou deux séries grand max de shôjo-aï (c'est à dire de simple romance entre filles) à tout casser, certainement éditées chez Taïfu (ils ont quasi le monopole) et vu qu'en plus la plupart des libraires spé-manga sont des mecs, ils risquent pas de le lire pour savoir si ils le rangent en shôjo ou en érotique.
Voilà voilà, la réponse bête et méchante =)



I wanna tear your life apart
I wanna hear the dawn cracking
I take the bet and choose to feel
Being amazed with little things
Pascal was wrong
Yeah Pascal was wrong
I choose to make or break
Revenir en haut Aller en bas
http://flower-for-christmas.skyrock.com/

Invité
Anonymous
Invité


Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros)   Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 I_icon_minitimeMer 12 Fév - 20:03

Et quand c'est une romance gentille entre un garçon et une fille, comment on appelle ça ?  Surprised 

Est-ce que parler de romance entre messieurs dans mon roman, il y a 12 ans, faisait de moi une avant-gardiste ?  What a Face 

Ça date de quand, à peu près, l'introduction "mode" de l'homosexualité dans la littérature ? (oh le mauvais jeu de mot  Suspect )

Revenir en haut Aller en bas

Jyanadavega
Jyanadavega



Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros)   Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 I_icon_minitimeLun 5 Mai - 9:57

Sujet intéressant si il l'en est...

Alors, tout d'abord oui je partage votre avis sur yaoi et yuri, ce sont des thermes relatifs au manga et à la limite au fanfiction sur des mangas. Le reste niet. Et oui, l'un comme l'autre, à l'inverse du shojo-aï et du shonen-ai, implique forcément au moins une scène de sexe. Après...l'intérêt de certaines histoires peut aller d'une simple histoire amour comme on peut retrouver quinze mille hétéros au porno pur et simple.

Ensuite, ma principale différenciation entre yaoi et gay. C'est que gay c'est réaliste alors que le yaoi ne l'est pas (même si certains mangas échappent à cette règle et que certains livres gays sont tous sauf réalistes). Mais désolé, quand tous les mecs du mangas sont gays...ben c'est pas réalistes, c'est sympa à lire mais c'est tout!

Après j'avoue lire bien moins de yuri même si j'en ai écrit un. Enfin exactement c'est du shojo-ai...

Pour la classification, des rares librairies que je me souviennent, soit tous les mangas sont classés ensembles (mais en principe, il n'y a de toute manière ni yaoi, ni yuri, ni hentai), soit les trois sont classés dans érotique même si je ne suis pas allé voir plus loin.

Sinon je ne sais pas si c'est moi qui y fait plus attention, mais j'ai l'impression qu'il y a de plus en plus d'allusions à l'homosexualité dans les livres? Pas que ça me dérange mais, c'est vraiment presque omniprésent.

Enfin, pour revenir à moi, eh bien, mon entrée de la fanfiction a fortement incliné mon penchant pour les romances entres deux personnes de sexe masculins néanmoins j'essaie dans mes romans de respecter une certaine réalité, donc s'il y a des couples, ils seront en majorité hétéros, un ou deux gays et un ou deux lesbiens. Même s'il est stupide, je sais de faire une différenciation.

D'ailleurs, quelqu'un peut m'expliquer pourquoi un roman "gay" qui a quelques allusions sexuelles est placé dans le rayon érotique tandis qu'une fantasy où les persos couchent ensembles au moins trois fois par livre n'y est pas?

Hamtaro a écrit:
Et quand c'est une romance gentille entre un garçon et une fille, comment on appelle ça ? Surprised
Euh une romance gentille entre un garçon et une fille, on appelle ça un roman à l'eau de rose =)

Revenir en haut Aller en bas

Madouce
Madouce


Age : 29
Localisation : France ou Suisse
Emploi/loisirs : Vagabonde de l'imagination
Humeur : Ego-boost

Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros)   Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 I_icon_minitimeLun 5 Mai - 20:08

Dieu que je peux détester les Yaoi et les Yuri. Et le fait que les gens les confondent avec le Shonen-ai et le Shojo-ai. Vraiment, je ne supporte pas. Lire du cul pour le cul ça me gonfle, voir des personnes en train de se faire déflorer ça me donne envie de vomir. Je n'aime pas cet espèce de voyeurisme sans retenue, sans poésie, je n'en vois pas l'intérêt. Bon là je parle surtout des mangas, parce que pour moi les romans yuri/yaoi, ça n'existe pas. Ce sont des romans gays/lesbiennes, et là encore je vois pas l'intérêt de cataloguer ce genre de récit; on voit "roman hétéro" sur les couvertures à ce que je sache x)

Parler de couple "yaoi" c'est pareil. On dit couple homosexuel, pas yaoi, qui est un genre littéraire du manga.

Bon, je suis un peu virulente dans mes propos mais le porno je déteste ça, j'en ai des nausées à chaque fois que je regarde x)


Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 Tumblr_m67jojb9yY1rwbl7wo1_500 Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 Madouce
Revenir en haut Aller en bas
http://charlotte-mortange.wix.com/cavaliersnocturnes

Fiona
Fiona
Libraire vorace spécialisée jeunesse

Age : 29
Localisation : Je dirais bien derrière toi, mais t'es où, toi ?
Emploi/loisirs : Libraire pour le meilleur et pour le pire (mais surtout le meilleur)
Humeur : Fatiguée

Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros)   Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 I_icon_minitimeLun 5 Mai - 20:45

Bon, alors, étant une grosse lectrice de manga ET de yaoi, je voudrais quand même remettre les choses au point et annoncer pour ceux qui ne savaient pas que certains Yaoi ont une intrigue, et parfois même une plutôt bonne. Le Jeu du chat et de la souris de Setona Mizushiro pour ne citer que lui. Et Mizushiro-sensei, c'est une brute niveau intrigue '(Lisez L'infirmerie après les cours pour le fun.)
Y a aussi Yuu Watase (connue et reconnue pour ses veilles séries Ayashi no Ceres et Alice 19th) qui a publié un bijou (l'objet en lui-même est splendide) qui s'appelle Sakura Gari.

Je comprends qu'on puisse ne pas aimer, mais quand on en a feuilleté trois sur l'étagère, c'est un peu dommage de faire des généralités. =) Oui, je suis une ardente défenseuse du Yaoi, même si je sais pertinemment que 80% de la production est à jeter.
Mais encore une fois, je comprends qu'on puisse trouver ça sans intérêt sachant que ça ne reflète absolument pas la réalité, plutôt un fantasme féminin, et que c'est souvent bourré de scène de sexe (mais pas toujours).



I wanna tear your life apart
I wanna hear the dawn cracking
I take the bet and choose to feel
Being amazed with little things
Pascal was wrong
Yeah Pascal was wrong
I choose to make or break
Revenir en haut Aller en bas
http://flower-for-christmas.skyrock.com/

Madouce
Madouce


Age : 29
Localisation : France ou Suisse
Emploi/loisirs : Vagabonde de l'imagination
Humeur : Ego-boost

Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros)   Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 I_icon_minitimeLun 5 Mai - 21:32

J'ai lu l'infirmerie après les cours, c'est du yaoi ça ? Il me semblait pas avoir vu de scènes de brioche dedans... Fin, j'ai pas lu jusqu'au bout ceci dit.
Non parce que, qu'on soit bien d'accord, le yaoi et le yuri sont une extension du hentaï, donc techniquement il ne devrait y avoir QUE de la brioche. C'est pas moi qui le dit, c'est dans les définitions chipées sur le Net que j'ai vu ça. C'est vrai que je fais des généralités, mais après je vais pas lire tous les mangas cités comme Yaoi pour savoir où il y a un semblant ou une pleine intrigue x) Ce n'est pas mon genre, voilà.

Que ça reflète la réalité tu sais, je m'en moque, sinon j'écrirais pas des romans fantastiques !  Razz Mais c'est vraiment le fait de TOUT voir qui me rebute, je trouve pas ça beau ni excitant.
Si c'est un fantasme féminin alors mesdemoiselles, je ne vous comprend absolument pas ! xD


Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 Tumblr_m67jojb9yY1rwbl7wo1_500 Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 Madouce
Revenir en haut Aller en bas
http://charlotte-mortange.wix.com/cavaliersnocturnes

Fiona
Fiona
Libraire vorace spécialisée jeunesse

Age : 29
Localisation : Je dirais bien derrière toi, mais t'es où, toi ?
Emploi/loisirs : Libraire pour le meilleur et pour le pire (mais surtout le meilleur)
Humeur : Fatiguée

Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros)   Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 I_icon_minitimeLun 5 Mai - 21:42

Non, c'est Le Jeu du chat et de la souris qui est un Yaoi, L'infirmerie, c'est juste un shôjo supercool, mais quand on l'a lu, ça donne une idée du style de l'auteur. =)
En France on classe un peu n'importe quoi dans du Yaoi, et d'ailleurs des fois ça me fait plutôt marrer. Pareil pour le Hentai et le Ecchi qui sont souvent confondus.
Personnellement, autant je suis pudique, autant les scènes érotiques et graphiques ne me choquent pas plus que ça. Après, je dis pas que je ne lirais que ça, mais voilà, je peux même parfois aimer, pourquoi pas, si c'est bien construit et bien dessiné.
C'est comme une scène de sexe dans un film : des fois c'est très graphique mais bien fait, d'autres fois c'est mal fait.
Mais bon, comme je disais, je comprends que tu puisses ne pas aimer, mais ça m'énerve un peu d'entendre un discours pas trop renseigné. C'est comme les gens qui disent que la Fantasy c'est pour les ados attardés. C'est relou =)



I wanna tear your life apart
I wanna hear the dawn cracking
I take the bet and choose to feel
Being amazed with little things
Pascal was wrong
Yeah Pascal was wrong
I choose to make or break
Revenir en haut Aller en bas
http://flower-for-christmas.skyrock.com/

Inwë
Inwë
Déesse de l'amour

Age : 32
Localisation : Non loin de Cupidon
Emploi/loisirs : Déesse de l'Amour à temps plein
Humeur : maternelle

Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros)   Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 I_icon_minitimeLun 5 Mai - 21:47

C'est vrai que c'est pas mon fantasme à moi. Je préfère imaginer un homme avec une femme parce que bon, question mise en situation, c'est plus facile. Ceci dit je n'ai rien contre. Comme je n'ai rien contre non plus.
ça ne me dérange pas non plus de voir des scènes de sexe. Je veux dire, on en voit partout dans les séries, les films et la littérature, pourquoi pas dans les mangas.  Very Happy 


Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 Tumblr_mbn5mpJAsb1rogb13o1_500
Revenir en haut Aller en bas

Tiphs
Tiphs
Illustratrice céleste et briseuse de noix

Humeur : S'hydrater aux male tears

Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros)   Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 I_icon_minitimeLun 5 Mai - 22:41

@Madouce a écrit:
Que ça reflète la réalité tu sais, je m'en moque, sinon j'écrirais pas des romans fantastiques !  Razz Mais c'est vraiment le fait de TOUT voir qui me rebute, je trouve pas ça beau ni excitant.

Pourtant, ce qui choque d'abord les gens dans le porno (puisque tu y compares le Yaoi et le Yuri), c'est justement le fait que tout soit exagéré, avant l'aspect "oh mon dieu une verge". C'est d'abord pour ça qu'il est décrié, pour la fausse image de la vie sexuelle qu'il renvoie.
Parce que des verges, on en dessine quand on fait des études d'art, et là elles n'ont plus rien de choquant. Et des actes sexuels, on en retrouve dans nos fameuses brioches. Alors quelle est la différence entre le voir dessiné et le lire de manière très détaillée dans un roman ?

(par contre, ça serait sympa de pas être trop virulente non plus, chacun a le droit d'avoir son avis, et de le voir respecté Wink


Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 Banall10

Blog | Le Chant des voiles | Allunia


- ALLUNIA - T.2 - Corrections -


TERMINÉ



Revenir en haut Aller en bas
https://www.tiphs-art.com/

Jyanadavega
Jyanadavega



Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros)   Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 I_icon_minitimeMar 6 Mai - 6:44

@Fiona a écrit:
Oui, je suis une ardente défenseuse du Yaoi, même si je sais pertinemment que 80% de la production est à jeter.

Mais il reste 20% excellent, n'est-ce pas?

D'ailleurs, je te plussois sur un point : oui il y a des scène de sexe dans le yaoi (c'est sa définition et ce qui le différencie du shonen-ai) mais cela ne fait pas de tout les romans yaois du pornos. C'est comme si tu disais que tous les films qui montraient ces scènes-là, en était. Or c'est faux. Et personnellement, je suis moins choquée par les scène dessinée dans un manga que par ce qui est implicite dans un film.

Et sinon pour l'histoire de réalité, je crois que je me suis emmêlé les pinceaux, dû surtout à mes lectures récentes. En faites, si j'ai commencé à lire du yaoi, c'est que ça m'agaçait (m'agace toujours d'ailleurs) les shojo à l'eau de rose où tout est idéalisé. Et que j'ai rapidement déchanté en voyant que bonne majorité des yaoi étaient pareils (fantasmes des auteurs, ultra romancés, personnages TROP efféminés...) . Et que comme pour les shojo, ils pouvaient il y avoir de très bon manga comme des exécrables.


Après on ne va pas forcé les gens à aimer le Yaoi, pas plus que ne les forcera à ne pas aimer. C'est contre-productif et chacun lit ce qu'il veut.
Revenir en haut Aller en bas

Skad
Skad


Localisation : Alderaan's not faraway
Humeur : Heureuse, toujours.

Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros)   Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 I_icon_minitimeMar 6 Mai - 9:28

Même pas je me demande pourquoi ce sujet est le premier sur lequel j'ai cliqué XD

Bon, on reviendra pas sur le fait qu'on s'accorde tous à dire que Yaoi/Yuri sont des termes de manga... Pour le reste j'ai toujours dit slash et femslash moi...
Et je crois qu'il y en a toujours eut dans mes écrits, même quand j'étais très jeune.

Déjà, d'un point de vue d'auteur les personnages homos ont un grand avantage : ils sont hors norme. Sauf si on écrit quelque chose qui se passe exclusivement dans le milieu gay ( dans Queer as Folk, avouons le c'est les hétéros qui sont hors norme et c'est fabuleux aussi !). Mais un personnage gay dans un milieu hétéro a forcément une histoire différente des autres et ça en fait d'office un personnage avec du potentiel. On peut explorer un nombre incroyable de choses au travers d'un personnage gay, des choses graves et pas droles ( homophobie, rejet social, peur) et des choses légères et très chouettes ( l'exploration de soi même, de sa sexualité, un certain nombre de valeurs toussa toussa).
De plus il y a des dynamiques relationnelles qui sont plus chouettes avec des couples de même sexe. les couples hétéro c'est fabuleux pour tout ce qui est drama basé sur l'incpmpréhension (l'histoire de la vie de tout le monde quoi...). J'aime infiniment explorer les couples de même sexe parce qu'à priori y en a pas un qui vient de Mars et l'autre de Vénus, nope tout le monde devrait se conprendre... et parfois oui, parfois non.
Il n'y a rien de plus chouette à mon sens qu'un couple de lesbiennes qui ont leur règle en même temps et se vautrent sur le canapé sans se toucher en se gavant de glace. Compréhension mutuelle quoi !
Il n'y a rien de plus chouette qu'un couple de mecs à un diner de famille avec le grand oncle qui parle de tout ces pédés, et qui rigolent sous cape parceque '"mais s'il savait le vieux !"
Et c'est là qu'on en vient au point de mon blabla ( si si, je sais ou je vais malgré mes digressions XD) ... L'important à mon sens dans la vie ou la fiction, c'est la relation.
Je suis une grande romantique devant l'éternel et pour moi un couple se base sur l'amour. Et l'amour n'a rien à voir avec le sexe de l'autre, le nombre des partenaires, les pratiques qu'on a ou même s'il y a sexe ou pas.
Tu crées des personnages, ils vont bien ensemble, ils ont une bonne dynamique, ils se mettent ensemble. Parfois ils sont du même sexe. Parfois ils changent de sexe. Parfois ils ont pas le même âge. Parfois ils tombent amoureux de plus d'une personne. Et même, même parfois les personnages ont l'histoire la plus épique de la terre... et ils sont même pas ensemble parce qu'on a pas besoin d'être en couple ou de se faire des calins pour créer une grande histoire!
Rien ne me dérange tant que ça sert l'histoire.

Ensuite, associer le yaoi/yuri au pwp c'est sans doute abuser du terme. Je me gave de yaoi ( bon je peux pas, j'vais appeler ça slash hein!) depuis quinze ans maintenant ( oh mon dieu je suis vieille !) et j'ai lu une bonne dose de pwp très nul. J'ai aussi lu un nombre incalculable de choses absolument magnifiques, profondes et touchantes.
C'est sans doute dommage d'en faire un genre à part à vrai dire ^^
(navrée pour le rant très long...)
(ou pas )


"Je dois tuer qui pour avoir des frites ici?"
Originellement Ruby ... Rendu célèbre par ma capacité à sortir cette citation chaque jour!
Revenir en haut Aller en bas
http://letstryathing.tumblr.com/

Madouce
Madouce


Age : 29
Localisation : France ou Suisse
Emploi/loisirs : Vagabonde de l'imagination
Humeur : Ego-boost

Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros)   Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 I_icon_minitimeMar 6 Mai - 13:51

@Tiphs a écrit:
@Madouce a écrit:
Que ça reflète la réalité tu sais, je m'en moque, sinon j'écrirais pas des romans fantastiques !  Razz Mais c'est vraiment le fait de TOUT voir qui me rebute, je trouve pas ça beau ni excitant.

Pourtant, ce qui choque d'abord les gens dans le porno (puisque tu y compares le Yaoi et le Yuri), c'est justement le fait que tout soit exagéré, avant l'aspect "oh mon dieu une verge". C'est d'abord pour ça qu'il est décrié, pour la fausse image de la vie sexuelle qu'il renvoie.
Parce que des verges, on en dessine quand on fait des études d'art, et là elles n'ont plus rien de choquant. Et des actes sexuels, on en retrouve dans nos fameuses brioches. Alors quelle est la différence entre le voir dessiné et le lire de manière très détaillée dans un roman ?

(par contre, ça serait sympa de pas être trop virulente non plus, chacun a le droit d'avoir son avis, et de le voir respecté Wink

Le côté exagéré ne me dérange pas vraiment, parce que bon dans la vraie vie on est aussi... vifs, je dirais ! Le fait de voir des gens nus, des zizis et des frifris non plus ne me dérange pas, c'est le fait de voir l'acte en lui-même, avec les détails, les gros plans que je n'aime pas.
Je n'attaque pas ceux qui apprécient le Yaoi/Yuri, je précise juste pourquoi ce n'est pas ma tasse de thé. Après, si certains se sont sentis frustré par mes propos j'ai envie de dire: tant pis. Quitte à m'attirer des foudres, autant dire ce que je pense même d'une façon assez virulente. Du moment qu'il n'y a pas de propos type: "c'est de la merde", "ce n'est pas de la littérature", "ceux qui lisent ce genre de trucs me dégoûtent et n'ont aucun goût". Ce que je n'ai pas dis Wink

Quelle est la différence entre voir et lire ? Tout est dans la question. Je préfère galvaniser mon imagination plutôt que d'avoir une scène brute devant mes yeux. C'est tout Wink


Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 Tumblr_m67jojb9yY1rwbl7wo1_500 Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 Madouce
Revenir en haut Aller en bas
http://charlotte-mortange.wix.com/cavaliersnocturnes

Tiphs
Tiphs
Illustratrice céleste et briseuse de noix

Humeur : S'hydrater aux male tears

Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros)   Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 I_icon_minitimeMar 6 Mai - 15:58

Il n'y a pas besoin d'en arriver à insulter ostensiblement les goûts des autres pour toutefois s'approcher un peu trop de l'irrespect des opinions de chacun. Tu as le droit d'avoir tes goûts, mais tâche des les exprimer avec un tantinet plus de retenue, tu seras mignonne Wink
(je n'aime pas le yaoi non plus, au fait)


Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 Banall10

Blog | Le Chant des voiles | Allunia


- ALLUNIA - T.2 - Corrections -


TERMINÉ



Revenir en haut Aller en bas
https://www.tiphs-art.com/

Fiona
Fiona
Libraire vorace spécialisée jeunesse

Age : 29
Localisation : Je dirais bien derrière toi, mais t'es où, toi ?
Emploi/loisirs : Libraire pour le meilleur et pour le pire (mais surtout le meilleur)
Humeur : Fatiguée

Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros)   Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 I_icon_minitimeMar 6 Mai - 16:14

@Madouce a écrit:
Quitte à m'attirer des foudres, autant dire ce que je pense même d'une façon assez virulente. Du moment qu'il n'y a pas de propos type: "c'est de la merde", "ce n'est pas de la littérature", "ceux qui lisent ce genre de trucs me dégoûtent et n'ont aucun goût".
Le problème c'est que ta façon de le dire était tellement peu diplomate que ça renvoyait cette image. =) D'autant plus que tu ne connais visiblement pas le sujet à fond (ce qui est normal puisque ça ne t'intéresse pas, je te l'accorde. Tu vas pas te renseigner sur un truc que tu détestes, ce serait une totale perte de temps, c'est clair), ça donnait un peu l'idée des raccourcis faciles que les gens font tout le temps, sur plein de trucs.
Les roux qui puent, les juifs qui volent de l'argent, les jeux vidéos qui rendent violent, la fantasy pour les inadaptés sociaux qui ne sont pas capables de se confronter à la réalité, tout ça tout ça. =)

Je n'ai aucune honte à lire du yaoi techniquement, je ne le cache pas dans des bibliothèques secrètes, je les range juste dans un coin accessible mais pas à la portée de n'importe qui, parce que justement, le genre de discours "ah mais c'est trop dégueulasse" complexant qui fait que tu te sens anormal alors qu'à la base c'est un truc personnel, c'est pas très agréable. geek
Et pour tout te dire, ça m'est arrivé de lire des Yaoi dans le tram plus d'une fois ! =) Y en a d'autres que je n'ouvre qu'en privé, parce que bon, quand même... =)



I wanna tear your life apart
I wanna hear the dawn cracking
I take the bet and choose to feel
Being amazed with little things
Pascal was wrong
Yeah Pascal was wrong
I choose to make or break
Revenir en haut Aller en bas
http://flower-for-christmas.skyrock.com/

Inwë
Inwë
Déesse de l'amour

Age : 32
Localisation : Non loin de Cupidon
Emploi/loisirs : Déesse de l'Amour à temps plein
Humeur : maternelle

Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros)   Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 I_icon_minitimeMar 6 Mai - 18:13

Oui puis y'a pas que dans les yaoi, qu'il y a des scènes de sexe. Je me rappelle un manga que je lisais, Midnight Secretary bien tranquillement dans le train et là en tournant la page, oooops, brioche. Rheum. J'ai refermé légèrement les pages, afin qu'il n'y ait que moi qui voit ce qui se passe. Mais oui, pareil, je trouve ça pas dérangeant les scènes de sexe graphique comme dans les films, ou anime. Je pense notamment à la bd d'Orpheelin, Eros et Thanatos qui était sublime.
Bon, en même temps, mes parents avaient des BD, Le Vagabon des Limbes (de la SF, ou un homme traverse toute la galaxie pour retrouver la femme qu'il voit en rêve et qui bon, en fait se trouve juste à côté de lui, ahahaha) et donc, le héros, de temps en temps, rencontrait de jolies jeunes femmes qu'il honorait, dirons-nous. Je l'ai ai lu je devais avoir une douzaine d'année, quand j'ai été assez grande pour atteindre le rayon. Tout ça pour dire que ça m'a pas choqué à l'époque (surprise ceci dit) et ça risque pas de me choquer aujourd'hui.


Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 Tumblr_mbn5mpJAsb1rogb13o1_500
Revenir en haut Aller en bas

Matt'
Matt'
Grande amie des MOOSE MOOSE

Age : 23

Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros)   Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 I_icon_minitimeMar 6 Mai - 19:28

Personnellement je n'en lis pas parce que... je sais pas. Mais j'en ai jamais vraiment lu, et surtout pas des comme vous décrivez.
Après, comme le dit si bien Laure, une scène de sexe ça ne m'a jamais dérangée non plus, j'ai le même exemple qu'elle, je suis tombée sur des bd un peu cul de mes parents, et j'étais encore plus jeune, mais ça ne m'a pas dérangé dans le sens où visuellement, il n'y a rien de choquant, je sais pas...
Alors entre les hommes ou les femmes, c'est pareil, je vois pas le problème. Ne lire que ça, sans doute pas, et puis d'ailleurs je ne m'y connais pas du tout dans ce genre de littérature. Mais comme dit Fiona, il n'y a aucune honte (surtout pour ceux qui n'en lisent pas  Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 2434572999 ), je trouve.
Puis les romances comme les yaoi sont toujours plus sujets à des scènes de sexe, forcément, c'est comme lire de la romance entre un homme et une femme, c''est pareil, le genre prête plus aux scènes de sexe, voilà. (et c'est normal)


:lamantin: Parce que voilà, nous sommes tous des lamantins !
Revenir en haut Aller en bas

Ade
Ade


Age : 20
Emploi/loisirs : rêveuse à plein temps

Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros)   Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 I_icon_minitimeJeu 20 Aoû - 21:55

alors.... je viens mettre ma réponse, je sais pas si je peux Wink Perso, le yuri, et un peu le yaoi, c'est pas mal mon trip. J'aime bien ça, je trouve que ça donne une difficulté supplémentaire à la romance, et j'aime me casser la tête, que ce soit en écriture et en lecture. Pour le Yaoi, j'aime bien (et les scènes de sexe ne me dérangent pas, d'habitude, sauf quand elles sont trop nombreuses ça gâche l'histoire).
Après, en écriture, j'ai bien aimé insérer du Yuri Dans Mon Roman Actuel, en plus d'un couple hétéro. ça me complique un peu la vie de mettre deux couples (même si c'était le but), vu qu'en plus c'est des adultes que je mets en scène, mais bon. pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Je trouve les yuri sous-exploités par rapport aux yaois, d'une part, et J'aime La Complexite De Certains Questionnements A Propos De La Sexualité, et De L'amour En géneral. Euh...voila, Ne Me Fouettez Pas Si J'ai Mal Tourné mon Message Svp...Smile


Dernière édition par Ade le Lun 24 Aoû - 20:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Aelig
Aelig


Age : 23
Localisation : Dans mon univers parallèle créé de toutes pièces !
Emploi/loisirs : Écrivain à temps partiel, un jour à plein temps (espérons-le.)
Humeur : Joyeuse ~

Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros)   Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 I_icon_minitimeLun 24 Aoû - 16:38

Tiens, un sujet que j'avais pas vu o/

Alors, personnellement, j'adore le yaoi, j'adore le yuri (à comprendre dans le sens large du terme, soyons d'accord, c'est-à-dire relations homosexuelles de n'importe quel ordre).

En lire ne me gêne pas, en écrire non plus.

D'ailleurs, en parlant d'écrire, j'ai bien des relations homosexuelles dans plusieurs de mes romans ou projets de romans - et j'insiste sur le mot relation. A vrai dire, on le demanderait quelle serait l'orientation sexuelle de tel ou tel personnage je ne saurais pas répondre. Parce que je me pose pas la question. Moi, j'ai plus tendance à faire attention à la relation qu'entretienne les personnages, quitte à ce que ça devienne un couple par la suite, sans pour autant me poser la question de "est-ce qu'il/elle est homo ?". C'est le caractère du personnage qui va influencer sa réaction et ses relations avec son entourage, pas son orientation sexuelle. Quelqu'un de bi ne va pas forcément sauter sur tout ce qui bouge comme un homosexuel ne va pas se mettre à baver devant tous ses potes, ou une homosexuelle d'ailleurs. Bref, pour moi ça ne veut rien dire, en fait, je n'y réfléchis même pas.

Donc, je dirais que ça me vient naturellement et sans que je ne me pose de questions, même si ma propre orientation sexuelle oriente peut-être un peu mon écriture parfois.

Pour en lire, autant je trouve que dans les fanfictions, on peut toujours trouver des trucs vraiment bien, dans les fictions aussi d'ailleurs ; sur Internet pour généraliser. Mais dans les romans ? Ça me laisse dubitative. J'aurais plus tendance à dire que les auteurs suivent un "effet de mode", justement, et que donc ils en parlent comme ça, sans réellement connaître le sujet. Bon, après, je n'ai jamais lu de roman avec une relation homosexuelle (pour la simple et bonne raison que je n'en trouve nulle part), donc je ne pense pas être la mieux placée pour en parler Smile

Voilà, ma petite participation ~


Les mots s'emportent, s'envolent, et vont toucher du bout de leurs ailes imaginaires la voûte bleutée du ciel... Et de là en bas, je les confond avec des anges...
Des anges venus m'apporter ma liberté...
A.
Revenir en haut Aller en bas

Ade
Ade


Age : 20
Emploi/loisirs : rêveuse à plein temps

Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros)   Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 I_icon_minitimeLun 24 Aoû - 19:54

J'en ai vu, moi, des romans qui traitent de relations homosexuelles, notamment dans des romans où je m'y attendais le moins. dans Afterworlds de Scott Westerfeld,par exemple. à l'origine, c'est un livre de surnaturel (???? moi et les genres ça fait deux )mais au lieu de sortir avec un mec comme je m'y attendais, c'est d'une fille que le personnage principal tombe amoureuse. et ça ne fait pas bizzare du tout, vu comment l'auteur à intégré cette histoire.ça semblait aussi normal et naturel que si ça avait été un homme ( et c'est d'un reposant !!).
Après, c'est sans doute vrai que les auteurs suivent une "mode" (notamment dans les fanfictions, avec le yaoi) mais personnellement, je trouve ça bien. ça montre que les auteurs (et, à grande échelle, la société) ne fuient plus ce genre de relation. et ça, c'est chouette. Après, du yaoi dans les romans, j'en ai jamais vu, mais j'aimerais bien. du moins pas en "premier plan". En règle générale, j'ai l'impression que les auteurs d'internet (si l'on peut dire) sont plus enclins à insérer du yaoi et dans leurs écrits, en second plan dans les romans ce sont plus les yuri qui sont à l'honneur. pourquoi ça ? aucune idée.
Cependant, je reproche un truc à certains écrits comprenant slash, femslash et compagnie ; ce tout-au-tout de certains écrits où se cacher est une obligation, où tout le monde crache sur leur passage, et a contrario ces fics qui transforment ça en un fantasme complet, où tout le monde couche avec tout le monde, c'est parfaitement normal et pas du tout réaliste. il y a une part de vérité dans tout, bien sûr ; mais l’exagération, sauf dans certains cas, est trop forte.
Voilà.... encore une fois, je me suis laissée emporter.
(euh, Aelig, désolée...)
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros)   Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros) - Page 2 I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Le yaoi, yuri (et autres couples non hétéros)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Génération Écriture - le Forum :: Archives-