Génération Écriture - le Forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -53%
Table moderne en bois massif – Alkove
Voir le deal
369.99 €

Partagez
 

 C'est pas la taille qui compte...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Aleksey
Aleksey
Maître des mâles

Localisation : Dans un manoir, à Westbury
Emploi/loisirs : Etudiant - Secrétaire de GE - Syndrome-de-Stockholmiseur
Humeur : Bazinga !

C'est pas la taille qui compte... Empty
MessageSujet: C'est pas la taille qui compte...   C'est pas la taille qui compte... I_icon_minitimeVen 20 Sep - 18:17

Avant qu’on me censure, je tiens à préciser que ce sujet n’a rien de sexuel et concerne bel et bien l’écriture (n’en déplaise à certain(e)s), le nom n’étant qu’un astucieux jeu de mot destiné à attirer les pervers curieux par ici.

Ma question porte donc sur la taille… des chapitres ! Je me rends compte que mes chapitres sont plutôt courts (trois/quatre pages word en général, cinq si je suis inspiré), et qu’au final je les assimile plus à des scènes de théâtre façon « entrée d’un/des personnage-s – action – sortie d’un/des personnages – noir » qu’à de réels chapitres avec divers actions.

Cela me convient assez sur certains projets, mais je tends à faire des chapitres de plus en plus longs pour d’autres (récemment onze pages, oui c’est long ne riez pas au fond !)

Du coup, plusieurs questions :

Quelle est la taille moyenne de vos chapitres ?

Est-elle plutôt constante ou varie-t-elle d’un chapitre/projet à un autre ?

Comme les actions s’enchaînent dans un chapitre, comment savoir OU s’arrêter ?

(autre que les « au feeling » et « dès que j’ai atteint le minimum syndical »)


C'est pas la taille qui compte... Tumblr_mz1s402N7E1qf7j3zo1_500     C'est pas la taille qui compte... Aleksey

How much wood would a woodchuck chuck if a woodchuck could chuck wood ?
Revenir en haut Aller en bas
http://l-antre-du-male.skyrock.com

LorianO
LorianO
Gardienne du poney yaoiste

Age : 30
Localisation : Au premier rang d'un concert
Emploi/loisirs : Groupie
Humeur : I say 39 time that I love you

C'est pas la taille qui compte... Empty
MessageSujet: Re: C'est pas la taille qui compte...   C'est pas la taille qui compte... I_icon_minitimeVen 20 Sep - 18:29

Mio je suis comme toi, j'ai jamais fait des chapitres très longs : sur ma première histoire ils devaient faire une demi-page (oui je sais), et puis ça a augmenté pour faire une page, puis deux, et maintenant et depuis quelques années, c'est entre deux et cinq, et je crois n'avoir jamais dépassé les sept. Néanmoins, ça reste plutôt constant d'un projet à un autre, je pense que j'ai trouvé mon rythme et qu'il me va maintenant.
Et puis, comme Aleks (toi moi et Mio on va finir par créer un compte commun si ça continue, ça ira plus vite), j'ai aussi du mal à considérer ça comme des chapitres. Je ne fonctionne pas tout à fait avec le principe de scène (des fois je vais couper en plein milieu d'une scène) (pour le suspens hinhinhin), mais j'ai plutôt l'idée d'une longue trame narrative qui commence au début de l'histoire et qui finir à la fin, mais comme il faut bien couper pour poster, ben je coupe.
et pour savoir où couper... au feeling. des fois je sais très bien où je dis m'arrêter (pour une question de logique, ou de suspense, ou simplement parce qu'il y a une pause narrative à ce moment-là), et des fois je me dis "bon là c'est bon j'en ai marre on va s'arrêter là et voilà".
En gros, j'ai pas de règles. (c'était la réponse inutile.)


C'est pas la taille qui compte... 3149537046_1_2_GkMp9xla
I'm telling you stories. Trust me.

C'est pas la taille qui compte... Loriano
Revenir en haut Aller en bas
http://so-take-a-step.skyrock.com

Admin
Admin


Age : 118

C'est pas la taille qui compte... Empty
MessageSujet: Re: C'est pas la taille qui compte...   C'est pas la taille qui compte... I_icon_minitimeVen 20 Sep - 18:36

Hmm. Ca dépend pour moi. Pour les Fleurs, j'ai atteint 42 pages pour un seul chapitre. Dans LMA, actuellement, je tourne entre 12 et 20 pages (mais j'ai toujours tendance à faire de plus en plus long). Dernièrement, j'essaie de respecter un minimum de 10 000 mots par chapitre (c'est débile, je sais). Et comment je choisis sur quoi finir ? Hm. Souvent sur un cliffhanger ou une phrase qui oblige le lecteur à ne pas abandonner sa lecture. Si c'est un chapitre de fin de partie, ça sera toujours UN MEGA CLIFFHANGER.
Revenir en haut Aller en bas

Tiphs
Tiphs
Illustratrice céleste et briseuse de noix

Humeur : S'hydrater aux male tears

C'est pas la taille qui compte... Empty
MessageSujet: Re: C'est pas la taille qui compte...   C'est pas la taille qui compte... I_icon_minitimeVen 20 Sep - 18:55

Un peu pareil que Ielenna, j'ai tendance à faire des chapitres de plus en plus longs, mais par histoire. C'est-à-dire que généralement, mon premier chapitre est très court (deux pages, trois, un peu plus pour Allunia) et qu'ils s'allongent au fur et à mesure que l'intrigue se densifie.

En ce qui concerne leur organisation, je me force à faire des plans pour ne rien oublier d'une part, mais surtout pour éviter de trop partir en live. Parce que j'ai tendance à me laisser guider par des inspirations soudaines qui peuvent gravement endommager la cohérence de l'ensemble, et aussi parce que sinon, je coupe le chapitre sur un moment palpitant, façon cliffhanger dans les séries... même si la situation a tourné ainsi après seulement trois pages ! Le truc c'est que quand j'ai pas de plan, je me laisse aller à ce genre de choses sans prévenir et ça coupe court à toute l'action. Et ça m'soûle x)

(sinon j'avoue, je suis venue pour le titre.)


C'est pas la taille qui compte... Banall10

Blog | Le Chant des voiles | Allunia


- ALLUNIA - T.2 - Corrections -


TERMINÉ



Revenir en haut Aller en bas
https://www.tiphs-art.com/

Sylhe
avatar
Rebelle des avatars

Age : 25
Localisation : A comme ...
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Joyeuse, boudeuse, ambitieuse, flemmarde, reveuse ...

C'est pas la taille qui compte... Empty
MessageSujet: Re: C'est pas la taille qui compte...   C'est pas la taille qui compte... I_icon_minitimeVen 20 Sep - 19:11

Mon expérience compte peu (ai-je dépassé plus de six chapitres ? ... ouai, une fois lol! ) mais généralement, mes chapitres j'essaie de les tourner autour de dix pages. Pourquoi ? Parce que au-delà, mes rares lecteurs trouvaient que c'était long même si il y avait de l'action. Ils voyaient un pâté même si je coupais alors ... j'ai gardé cette solution surtout que quand je corrige, j'allonge ^^
Mais tout dépend des projets. Quand je suis moins sérieuse, ça tourne aux alentours de 5. Mais après ça dépend de celui qui écrit, si j'essaye de faire court c'est pour éviter les détails inutiles, avancer plus rapidement.

Pour le finir, j'ai essayé deux méthodes :
- faire mon plan et m'arreter quand je le désirais. Attention avec ça, personnellement, ça faisait une coupure entre deux chapitres.
- Sur un moment qui change la donne. Genre, la nana déjà pas très bien entend distinctement son genoux craquer geek 
Revenir en haut Aller en bas
http://silazak.skyrock.com/

Admin
Admin


Age : 118

C'est pas la taille qui compte... Empty
MessageSujet: Re: C'est pas la taille qui compte...   C'est pas la taille qui compte... I_icon_minitimeVen 20 Sep - 19:14

(on devrait ouvrir un sujet "la taille du zboub des personnages masculins dans les fictions")
Et dire que je suis l'admin. :fouet: 

Pareil. Pour la réécriture des Fleurs, j'ai commencé à 11 pages. Max : 42 pages. Ca peut paraître indigeste, mais je ne me vois couper nul part dans ce chapitre.
J'ai arrêté de faire des plans de chapitres, je ne les suis jamais parce que certains personnages n'en font qu'à leur tête et changent la donne du contenu.
Et même avec 20 pages, mes lecteurs arrivent à dire que c'est trop court...
Revenir en haut Aller en bas

Tiphs
Tiphs
Illustratrice céleste et briseuse de noix

Humeur : S'hydrater aux male tears

C'est pas la taille qui compte... Empty
MessageSujet: Re: C'est pas la taille qui compte...   C'est pas la taille qui compte... I_icon_minitimeVen 20 Sep - 19:24

M'en parle pas ! Mon chapitre 19 fait 10 pages, le 20 en fait 9presque10 et TOUT LE MONDE, dit que c'est trop court, y en a pas un qui a été satisfait xD
C'est sûr qu'on est loin du chapitre de 23 pages qu'est le 11, mais bon, ça dépend du format de l'histoire aussi. Si je faisais de la fantasy avec trouze mille personnages, mes chapitres seraient obligatoirement plus long que là, où elle s'articule autour de trois ou quatre gars et une nana sur un bateau.

Mais comme le dit si bien Aleksey, c'est pas la taille qui compte !


C'est pas la taille qui compte... Banall10

Blog | Le Chant des voiles | Allunia


- ALLUNIA - T.2 - Corrections -


TERMINÉ



Revenir en haut Aller en bas
https://www.tiphs-art.com/

Sylhe
avatar
Rebelle des avatars

Age : 25
Localisation : A comme ...
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Joyeuse, boudeuse, ambitieuse, flemmarde, reveuse ...

C'est pas la taille qui compte... Empty
MessageSujet: Re: C'est pas la taille qui compte...   C'est pas la taille qui compte... I_icon_minitimeVen 20 Sep - 19:27

Et puis, généralement quand un lecteur dit que c'est trop court, c'est qu'il aime l'histoire ce qui n'est pas plus mal =)
Revenir en haut Aller en bas
http://silazak.skyrock.com/

Angel
Angel


Age : 120
Localisation : Dans une cave krrkrrrrr.
Emploi/loisirs : Torturer ses personnages.
Humeur : Sadique

C'est pas la taille qui compte... Empty
MessageSujet: Re: C'est pas la taille qui compte...   C'est pas la taille qui compte... I_icon_minitimeVen 20 Sep - 19:54

En voyant le titre, j'ai eu quelques questions venant chamboulées mon esprit !

Quelle est la taille moyenne de vos chapitres ?

Environs une dizaine de pages

Est-elle plutôt constante ou varie-t-elle d’un chapitre/projet à un autre ?

En principe constante, ou du moins, elle varie peu "1 à 3 pages ça dépend"

Comme les actions s’enchaînent dans un chapitre, comment savoir OU s’arrêter ?
(autre que les « au feeling » et « dès que j’ai atteint le minimum syndical »)


Je fonctionne avec l'entrée de mes personnages, les scènes plus ou moins importante ou l'action. Si un chapitre contient de l'action, je ne la casserais pas ou alors je casserais vraiment au début.

Voilà, voilà !


C'est pas la taille qui compte... Signat10

« L'humanité commence quand l'homme renonce à la vendetta. » Olivier Razel, écrivain français
Revenir en haut Aller en bas
http://just-an-angel-cursed.skyrock.com

LorianO
LorianO
Gardienne du poney yaoiste

Age : 30
Localisation : Au premier rang d'un concert
Emploi/loisirs : Groupie
Humeur : I say 39 time that I love you

C'est pas la taille qui compte... Empty
MessageSujet: Re: C'est pas la taille qui compte...   C'est pas la taille qui compte... I_icon_minitimeVen 20 Sep - 20:59

Après, je pense aussi que compter en pages n'est pas forcément la meilleur méthode, sachant qu'une page ne va pas être remplie pareille selon l'interlignage, la typographie choisie, si on saute des lignes ou pas, s'il y a des dialogues ou pas... pour évaluer la longueur, un nombre de mots, ou de signes, serait un meilleur outil de comparaison.
Après, tout dépend aussi du style de l'auteur. certains vont raconter une scène en 2 pages, parce que descriptions et réflexions intérieures, et d'autres vont se contenter d'une seule page parce qu'ils vont réduire ces passages-là au minimum. Je ne dis pas qu'il y a une méthode meilleure qu'une autre, au contraire, ce sont des styles différents donc les deux se valent, mais que, comme le dit si bien le titre de ce topic, c'est pas la taille qui compte. Un chapitre ne va pas être meilleur parce qu'il va être plus long qu'un autre, c'est le contenu et la manière de le raconter qui compte, je pense.


C'est pas la taille qui compte... 3149537046_1_2_GkMp9xla
I'm telling you stories. Trust me.

C'est pas la taille qui compte... Loriano
Revenir en haut Aller en bas
http://so-take-a-step.skyrock.com

Aleksey
Aleksey
Maître des mâles

Localisation : Dans un manoir, à Westbury
Emploi/loisirs : Etudiant - Secrétaire de GE - Syndrome-de-Stockholmiseur
Humeur : Bazinga !

C'est pas la taille qui compte... Empty
MessageSujet: Re: C'est pas la taille qui compte...   C'est pas la taille qui compte... I_icon_minitimeVen 20 Sep - 22:25

@Ielenna a écrit:
(on devrait ouvrir un sujet "la taille du zboub des personnages masculins dans les fictions")
Va te cacher trèèèèès loin toi !


Non mais on est d'accord, c'est pas la taille qui compte (trololo). Mais du coup, sur les premiers chapitres d'Ubi bene, ibi Patria, je faisais trois-quatre pages parce que j'avais peur de raconter de la merde si je faisais plus long, et de me perdre en chemin. Donc en fait l'idée de Tiphs me plait bien, je crois que je vais essayer de faire des plans. Parce qu'au final, mes premiers chapitres sont assez pauvres, et j'ose même pas les relire.
Le problème c'est qu'en général, au bout de quatre pages j'ai moyen de faire un cliffhanger donc du coup, ce qui aurait dû arriver après se retrouve à la partie suivante. Et ça fait des chapitres courts.


C'est pas la taille qui compte... Tumblr_mz1s402N7E1qf7j3zo1_500     C'est pas la taille qui compte... Aleksey

How much wood would a woodchuck chuck if a woodchuck could chuck wood ?
Revenir en haut Aller en bas
http://l-antre-du-male.skyrock.com

Isaline
Isaline


Age : 31
Localisation : Belfort
Emploi/loisirs : Professeur des écoles
Humeur : Enjoué (youpi ! )

C'est pas la taille qui compte... Empty
MessageSujet: Re: C'est pas la taille qui compte...   C'est pas la taille qui compte... I_icon_minitimeVen 20 Sep - 22:30

@LorianO a écrit:
Après, je pense aussi que compter en pages n'est pas forcément la meilleur méthode, sachant qu'une page ne va pas être remplie pareille selon l'interlignage, la typographie choisie, si on saute des lignes ou pas, s'il y a des dialogues ou pas... pour évaluer la longueur, un nombre de mots, ou de signes, serait un meilleur outil de comparaison.
Après, tout dépend aussi du style de l'auteur. certains vont raconter une scène en 2 pages, parce que descriptions et réflexions intérieures, et d'autres vont se contenter d'une seule page parce qu'ils vont réduire ces passages-là au minimum. Je ne dis pas qu'il y a une méthode meilleure qu'une autre, au contraire, ce sont des styles différents donc les deux se valent, mais que, comme le dit si bien le titre de ce topic, c'est pas la taille qui compte. Un chapitre ne va pas être meilleur parce qu'il va être plus long qu'un autre, c'est le contenu et la manière de le raconter qui compte, je pense.
Je suis d'accord avec toi pour les pages. Ça me fait penser a une anecdote. ( attention C'est pas la taille qui compte... 1782917633 ). Une copine à moi me parlait tout le temps de son roman de 350 pages. Elle me l'a envoyé pour le faire lire. Entre les interlignes, la police taille 16 assez folklo et les titres en 20, elle n'avait en fait que 190 000 signes, soit un peu moins de 190 pages de poche. Donc attention !
Sinon pour ma part je fais attention à ce que mes chapitres soit bien proportionnés (pour celui sur lequel je travaille, environ 20 000 signes). J'ai l'habitude de prendre mes histoires par différents points de vue, par exemple 3 personnages, du coup je fais 3 parties dans un chapitre.
Sinon j'essaye toujours de terminer par un petit suspense Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
http://isalinearcis.blogspot.fr/

Mio
Mio
Adoratrice des chauves baraqués

Age : 30
Localisation : Néant
Emploi/loisirs : Créatrice de personnages en roue libre
Humeur : facétieuse

C'est pas la taille qui compte... Empty
MessageSujet: Re: C'est pas la taille qui compte...   C'est pas la taille qui compte... I_icon_minitimeSam 21 Sep - 4:39

Les gens arretez de me repondre alors que j'ai rien dit ca va finir par devenir flippant. Et oui a l'idee du compte commun ! On l'appelera Albus Dumbledore et on ira liker en masse.

Sinon la question aloors

Quelle est la taille moyenne de vos chapitres ?
Sur VLV, une dizaine de pages word en taille 9. Sur BM, 4 pages en gros haha

Est-elle plutôt constante ou varie-t-elle d’un chapitre/projet à un autre ?
D'un projet a l'autre vue ma reponse precedente c'est clair... Meme au sein des histoires je me fiche pas mal d'equilibrer. Bien sur j'evite les variations du simple au double, d'ailleurs j'ai du rrouver un moyen de completer mon dernier chapitre de VLV pour que ce ne soit pas trop desequilibre. Il reste quand meme nettement moins long que le precedent mais je m'en fiche pas mal. Je ne vais pas me restreindre quand j'ai des choses a dire ou delayer la soupe quand je n'ai rien a dire.

Comme les actions s’enchaînent dans un chapitre, comment savoir OU s’arrêter ? 
Hum j'ai du mal a repondre. En general quand je commence un chapitre je sais deja comment il se termine. Rarement en cliffhanger d'ailleurs, car chez moi comme il y a souvent changement de lieu et de personnages a chaque chapitre, le cliffhanger detruirait l'unite du chapitre en me forcant a le couper alors que cet "acte" n'est pas fini. Pour l'instant mes cliffhanger se sont souvent retrouves en milieu de chapitre d'ailleurs. Mais ca peut varier beaucoup selon le type d'histoire je pense.


C'est pas la taille qui compte... Mio_030

"Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît."
Revenir en haut Aller en bas

D. Cybèle
D. Cybèle
Chevaucheuse de mammouth

Age : 23
Emploi/loisirs : Membre fantôme

C'est pas la taille qui compte... Empty
MessageSujet: Re: C'est pas la taille qui compte...   C'est pas la taille qui compte... I_icon_minitimeSam 21 Sep - 10:30

Je crois que je suis fourvoyée sur le titre... Crotte.

Mis à part le cas Ielenna (42 pages... C'est pas la taille qui compte... 255432277 ) pour les Fleurs d'Opale, ça a l'air plutôt homogène pour les auteurs (arrêtez-moi si je me trompe).
Dans ce que j'écris actuellement, c'est 12 pages pile ou rien. Mes chapitres étant chacun divisé en quatre parties, celles-ci doivent être à peu près égales pour ne pas déséquilibré le récit.

Donc on va dire que c'est très constant.

Quant à savoir où arrêter le chapitre... Hm. Hm hm. En fait mes chapitres sont un peu composés de quatre petits chapitres que je coupe souvent à un moment qui doit faire écho au mini-chapitre qui suit. Je sais pas si je suis claire, on va dire que je me comprends.

En tout cas je suis rassurée car j'avais toujours considéré qu'écrire 4 pages était peu, mais au final, c'est vraiment le contenu qui donne tout son sens au chapitre !






Revenir en haut Aller en bas
http://and-watch-me-wander.tumblr.com

Heaven
Heaven


Age : 24
Localisation : ❝ en-dessous de mes cheveux
Emploi/loisirs : ❝ being fabulous
Humeur : ❝ « if i can break you, i don't need you. » (jeune gérante d'un subway sur tlc)

C'est pas la taille qui compte... Empty
MessageSujet: Re: C'est pas la taille qui compte...   C'est pas la taille qui compte... I_icon_minitimeMer 2 Oct - 5:13

Mon niveau fluctue beaucoup beaucoup, sans jamais atteindre une proportion digne des Fleurs Laughing Non, perso, j'oscille souvent entre 6 à 15 pages, les plus courts étant plus souvent ceux d'action alors que les plus longs servent d'ordinaire à rétablir un équilibre d'informations ou à développer la psychologie ou les relations de mes personnages.

Mon plus long chapitre, pour le moment, était de 19 pages Word ; je l'ai raccourci, par contre Laughing Parce que rendue à un certain point, j'ai l'impression de raconter vraiment des trucs inutiles, de dénaturer mes personnages, voire de me répéter. Je vois mes chapitres comme des scènes d'un film, environ, ainsi si elles sont trop longues... Bah elles deviennent juste inutiles, quoi. Trop de contenu pour être assimilé d'un coup, le rendant donc indigeste. Trop de nouveaux personnages, trop de dialogues ou de pensées inutiles dans la tête de mon POV. Vous voyez, quoi OwO J'essaie souvent, au moins, de m'arrêter sur une punch-line même si des fois c'est vraiment dur et surtout qu'elle me semblent toutes semblables Laughing Comme j'ai dit, pour moi, ce sont comme des scènes de film ; donc j'essaie de clore sur un changement de décor, une révélation, une évolution psychologique... Disons que je prends l'opportunité où elle se présente, voilà tout. J'y vais au pif.

Bien entendu, ce truc ne s'applique qu'à moi, hein Laughing Je ne dis pas que les longs chapitres des Fleurs sont complètement vides d'intérêt, c'est juste que de mon côté, à un moment, je ne suis plus capable de doser et ça devient juste dégueu. Et pis, question purement technique, au bout d'un moment j'ai besoin d'une pause, quoi C'est pas la taille qui compte... 1782917633

PS : Le titre m'a déçue.
Revenir en haut Aller en bas

SAndra
SAndra
Esprit victorien

Age : 44
Humeur : J'ai un mauvais pré sentiment....

C'est pas la taille qui compte... Empty
MessageSujet: Re: C'est pas la taille qui compte...   C'est pas la taille qui compte... I_icon_minitimeLun 7 Oct - 12:02

Alors c'est questions reste assez subjective. L'idée n'est pas, à mon sens, de savoir qu'elle est la bonne moyenne pour un chapitre mais qu'elle est la bonne moyenne pour toi.
Y'a pas de loi en la matière, je pense. Si tu estime que la trame de ton histoire doit se stopper ici pour y ajouter drame, mystère, renouveau il faut le faire même si cela implique un chapitre de 4/5 pages.
Si tu veux rallonger alors fait le en mettant ton liant ton prochain chapitre avec l'actuel en les séparant d'un filet ou du traditionnel triangle d'étoile (un signe des Francs-Maçons j'en suis sur !!!!!! ).
Personnellement mes chapitres font entre 12 et 22 page (corps 12/13) et je stoppe quand je sens que c'est assez. Je ne dois pas en rajouter au risque de gaver le lecteur d'actions et réactions. Et puis il y a l'effet dramatique qui fini admirablement bien un chapitre.
A mes yeux un chapitre peu être cours mais ne dois pas être trop long. Le système des chapitre étant justement fait pour permettre au lecteur de stopper ça lecture a un passage coupé pour reprendre plus tard. Si beaucoup de lecteur sont comme moi il n'aime pas s'arrêter en plein milieu d'un chapitre et va persister jusqu'à la fin. Si un chapitre est trop long... ça va être plus fort que moi je vais regarder combien de page il me reste pour en atteindre la fin et si il y a trop de page… ça va me gaver aussi passionnante peut être l'histoire.


CIN LE MAGNIFIQUE • 66 EXETER-STREET I & II
Revenir en haut Aller en bas
http://66-exeter-street.skyrock.com/

Aleksey
Aleksey
Maître des mâles

Localisation : Dans un manoir, à Westbury
Emploi/loisirs : Etudiant - Secrétaire de GE - Syndrome-de-Stockholmiseur
Humeur : Bazinga !

C'est pas la taille qui compte... Empty
MessageSujet: Re: C'est pas la taille qui compte...   C'est pas la taille qui compte... I_icon_minitimeLun 7 Oct - 17:34

@SAndra a écrit:
Si un chapitre est trop long...  ça va être plus fort que moi je vais regarder combien de page il me reste pour en atteindre la fin et si il y a trop de page… ça va me gaver aussi passionnante peut être l'histoire.
Aaaaah moi aussiiiiii !


C'est pas la taille qui compte... Tumblr_mz1s402N7E1qf7j3zo1_500     C'est pas la taille qui compte... Aleksey

How much wood would a woodchuck chuck if a woodchuck could chuck wood ?
Revenir en haut Aller en bas
http://l-antre-du-male.skyrock.com

LorianO
LorianO
Gardienne du poney yaoiste

Age : 30
Localisation : Au premier rang d'un concert
Emploi/loisirs : Groupie
Humeur : I say 39 time that I love you

C'est pas la taille qui compte... Empty
MessageSujet: Re: C'est pas la taille qui compte...   C'est pas la taille qui compte... I_icon_minitimeLun 7 Oct - 20:08

Pareil. quand je sais que c'est long, surtout sur internet (dans un livre ça me gêne moins), je vais d'une part mettre plus de temps à venir lire (ça me fatigue d'avance en fait, même si je sais que c'est bien et que je kiffe l'histoire), et d'autre part je vais avoir plus de mal à lire le chapitre d'une traite. je vais faire des pause fb ou tumblr au milieu, par exemple... bref, le trop long peut décourager.


C'est pas la taille qui compte... 3149537046_1_2_GkMp9xla
I'm telling you stories. Trust me.

C'est pas la taille qui compte... Loriano
Revenir en haut Aller en bas
http://so-take-a-step.skyrock.com

SAndra
SAndra
Esprit victorien

Age : 44
Humeur : J'ai un mauvais pré sentiment....

C'est pas la taille qui compte... Empty
MessageSujet: Re: C'est pas la taille qui compte...   C'est pas la taille qui compte... I_icon_minitimeLun 7 Oct - 20:14

@LorianO a écrit:
Pareil. quand je sais que c'est long, surtout sur internet (dans un livre ça me gêne moins), je vais d'une part mettre plus de temps à venir lire (ça me fatigue d'avance en fait, même si je sais que c'est bien et que je kiffe l'histoire), et d'autre part je vais avoir plus de mal à lire le chapitre d'une traite. je vais faire des pause fb ou tumblr au milieu, par exemple... bref, le trop long peut décourager.
Pareil, je lis par petits bout, bien que je ne lis quasiement plus sur la toile mais bon. Et vu la longueur que je laisse sur mes blogs, pour compenser le temps entre chaque publication, je comprend sans difficulté que les lecteurs fassent ainsi. D'autant que la lecture à l'écran ca pique les yeux. Very Happy 


CIN LE MAGNIFIQUE • 66 EXETER-STREET I & II
Revenir en haut Aller en bas
http://66-exeter-street.skyrock.com/

Livianna
Livianna
Abricotière angélique

Age : 37
Localisation : quelque part entre l'esprit et la folie
Humeur : toujours enjouée

C'est pas la taille qui compte... Empty
MessageSujet: Re: C'est pas la taille qui compte...   C'est pas la taille qui compte... I_icon_minitimeLun 14 Oct - 21:21

Tout pareil ! Mes chapitres font entre 12 et 24 pages, Book antiqua, en 11.
Dès que je dois atteindre les 25 pages, je fais 2 parties. Et surtout je finis par une phrase à la con qui oblige le lecteur à venir lire la suite ! :machiavelique: 


C'est pas la taille qui compte... Bannia17
Revenir en haut Aller en bas
http://le-reveil-des-ombres.skyrock.com/

Eyglun
Eyglun
:morph:


C'est pas la taille qui compte... Empty
MessageSujet: Re: C'est pas la taille qui compte...   C'est pas la taille qui compte... I_icon_minitimeLun 14 Oct - 22:18

@Heaven a écrit:
PS : Le titre m'a déçue.
What a Face

Sinon moi je varie entre 6 et 8 pages Word police 12 pour Tours d'Ardoises, même si je sens qu'il va y avoir une tendance à l'augmentation à mesure que l'intrigue se densifie. Et je suis comme beaucoup visiblement adepte de "la phrase de la fin qui tombe bien et qui implique une perturbation du cosmos" :morph:
Revenir en haut Aller en bas

La Grenouille Céleste
La Grenouille Céleste



C'est pas la taille qui compte... Empty
MessageSujet: Re: C'est pas la taille qui compte...   C'est pas la taille qui compte... I_icon_minitimeLun 28 Avr - 20:12

Ce n'est pas précisé mais un chapitre ne dure pas forcément le temps d'une seule scène. Parfois, il y a des astérisques pour aller à la suivante sans changer de chapitre (oui, je sais, remarque débile au plus haut point). Je pense qu'un chapitre c'est une unité d'action, peu importe sa longueur (visez Bottero qui joue au yoyo dans ses histoires...). Il y a aussi du très long sans que ça gène (Le Trône de Fer, youhou !). Et du très court. Parfois. C'est plus rare.
Revenir en haut Aller en bas

Loreleï
Loreleï
Voyageuse de l'extrême

Age : 26
Localisation : France
Emploi/loisirs : Autrice - Rédactrice
Humeur : Sur les starting-block !

C'est pas la taille qui compte... Empty
MessageSujet: Re: C'est pas la taille qui compte...   C'est pas la taille qui compte... I_icon_minitimeLun 28 Avr - 22:12

Récemment j'ai expérimenté le "je fais des chapitres de 8-10 pages et ban le dernier en fait 25". Du coup, ce manque d'unité me gène, même si c'est pas la taille qui compte  Wink 

Et je suis d'accord avec La Grenouille Céleste  🐸 (oui j'ai pas pu résister au petit smiley) il m'arrive d'utiliser les astérisques pour passer d'une scène à l'autre dans un même chapitre, à condition qu'elles aient un lien entre elle.


C'est pas la taille qui compte... 7pqv10
NaNoWriMo 2019 : Laulorelei - Projet : Ce qu'il nous reste (roman contemporain)
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdessousdelaplume.fr/

Sam
Sam


Age : 29

C'est pas la taille qui compte... Empty
MessageSujet: Re: C'est pas la taille qui compte...   C'est pas la taille qui compte... I_icon_minitimeDim 15 Mar - 13:25

Ça dépends. Avant je me forçais à faire des chapitres longs qui ne servaient au final à rien d'autre qu'à empiler trop d'informations et qui ralentissaient le rythme du récit.

Maintenant je fais comme je le sens. Quand je vois que ce que j'avais prévu dans tel chapitre est fait et assez structuré, je passe à autre chose.

En général ça va de moins d'une page à une dizaine de pages pour les plus longs.

Après question police, c'est du Arial en 10 pour le moment.



Feeling lonely and content at the same time, I believe, is a rare kind of happiness
Nightwish – Lagoon
Revenir en haut Aller en bas

Fiona
Fiona
Libraire vorace spécialisée jeunesse

Age : 29
Localisation : Je dirais bien derrière toi, mais t'es où, toi ?
Emploi/loisirs : Libraire pour le meilleur et pour le pire (mais surtout le meilleur)
Humeur : Fatiguée

C'est pas la taille qui compte... Empty
MessageSujet: Re: C'est pas la taille qui compte...   C'est pas la taille qui compte... I_icon_minitimeDim 15 Mar - 14:32

Ah, je croyais que j'avais déjà répondu à ce sujet, c'est marrant =)

Moi c'est vraiment très variable, ça va du 4-5 pages en Palatino c12 (truc bien classique, quoi) au 25-30 pages... (wouhou, le grand-écart stylistique !) dans la même fiction !
J'écris mes chapitres comme je mange du sauciflard : jusqu'à en avoir marre. Des fois deux tranches suffisent, d'autres fois c'est la moitié de la saucisse qui y passe (sans vouloir faire de mauvais jeu de mot sur la taille, tout ça tout ça, c'était pas volontaire). Je ne pense pas que ce soit vraiment gênant pour le lecteur de ne pas avoir de taille régulière de chapitre, pour peu que le propos soit servi comme il faut, il n'y a pas grand intérêt à compter le nombre de mots à mon avis.

Après, je comprends aussi le besoin d'un certain rythme, j'ai d'ailleurs entièrement redécoupé NGiT pour ça (et aussi pour que ça rentre de le CC, j'avoue) mais voilà, j'avais deux possibilités : créer un chapitre par ligne temporelle, ce que j'avais fait au début et qui rendait le truc totalement illisible sur Skyrock en plus de pas m'avantager pour le CC (mais qui me permettait d'écrire, c'était très bien dans ma tête) ou alors faire une deuxième coupe un poil plus régulière et plus digeste pour les lecteurs. Je me retrouve donc avec des chapitres et des sous-chapitres, des trucs découpés en deux (ou même pas découpé du tout, comme un interlude) et d'autres découpés en 6 ou 8 !
Du coup, je comprends le principe des "parties" dans les grosses fresques épiques. Je compatis.

Et sinon, niveau lecture, j'ai lu des chapitres INFINIS ! (passé l'aprèm à lire UN chapitre) et quand j'ai voulu mesurer je suis tombée sur du Arial 12 sans interligne pendant SOIXANTE-DEUX fucking pages. Si si, sérieux. Ca s'appelle Les Portes et c'est une des meilleures temporal fic HP qui ont pu voir le jour sur la toile. A l'époque, il manquait quelques chapitres avant la fin, mais j'avais mis une semaine à lire la fic et je passais mes soirées à lire les nouveaux chapitres, donc c'était un peu la folie. Et même si je devais attendre un an pour le prochain chap, c'était pas grave, parce que le chapitre posté était titanesque. (26 chapitres et 700k mots à l'aise. EASY (pour info, ça fait à peu près 26,9k mots par chapitre en moyenne.))
Même chose pour la série de Ellana-san, elle publie rarement, mais quand elle publie c'est des trucs hypra-longs et ça me fait kiffer parce que j'en profite à fond (même si ça parait toujours trop court une fois arrivé à la fin de la page).
Cela dit, maintenant que j'ai du taff niveau lecture et plus autant de temps libre, quand je vois du 100 mots dans les stats des fics en cours, j'ai tendance à faire rapido demi-tour. Dommage.



I wanna tear your life apart
I wanna hear the dawn cracking
I take the bet and choose to feel
Being amazed with little things
Pascal was wrong
Yeah Pascal was wrong
I choose to make or break
Revenir en haut Aller en bas
http://flower-for-christmas.skyrock.com/

Contenu sponsorisé




C'est pas la taille qui compte... Empty
MessageSujet: Re: C'est pas la taille qui compte...   C'est pas la taille qui compte... I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

C'est pas la taille qui compte...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Génération Écriture - le Forum :: Archives-