Génération Écriture - le Forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Où s'arrête l'inspiration et où commence le plagiat ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Tiphs
Tiphs
Illustratrice céleste et briseuse de noix

Humeur : S'hydrater aux male tears

Où s'arrête l'inspiration et où commence le plagiat ? Empty
MessageSujet: Où s'arrête l'inspiration et où commence le plagiat ?   Où s'arrête l'inspiration et où commence le plagiat ? I_icon_minitimeJeu 26 Mar - 15:50

Je crois pas avoir vu de sujet similaire, si ce n'est celui-là, mais il concerne davantage la communication qui se fait autour de tous ces romans qui surfent sur les modes.

Mais du coup c'est une question qui mérite réflexion, je crois : quand on écrit en s'inspirant de quelque chose, où est la limite à ne pas franchir ?

Je crois n'avoir jamais caché que mon histoire de Pirates était au départ une fanfiction de la planète au trésor. Depuis, plus de onze ans ont passé, j'ai lu le roman de Stevenson et un tas d'autres sur les pirates, j'ai étendu ma culture et mon histoire a bien changé, même si elle reste parfois similaire à cause des codes du genre (une mutinerie dans une histoire de pirates est assez courante, par exemple, ou la poursuite d'un fabuleux trésor).
C'est la seule source d'inspiration que je revendique tout en essayant de m'en détacher le plus possible (malgré la tendance des gens à vouloir trouver des ressemblances avec tous les livres/séries/films de pirates qui sortent). Mais même malgré mes efforts, l'inspiration se sent apparemment toujours, parfois trop d'après quelques personnes, bien que je n'ai pas du tout, mais alors du tout, l'impression de plagier.

Surtout qu'à côté, on trouve des réécritures libres de romans, des fanfictions qui se font publier et deviennent des bestseller (coucou 50 Shades...) et qui, malgré la controverse, passent crème.

(Voilà, j'ai expliqué mon cas pour que vous puissiez avoir une base sur laquelle vous reposer, parce que de l'extérieur sans savoir le pourquoi du comment qu'on s'inspire d'un truc n'est pas forcément évident, mais je ne demande pas forcément de réponse me concernant moi, hein.)

Du coup, pour vous, où s'arrête l'inspiration, et où commence le vrai plagiat ?

(je sais même pas si ce post est clair. Je me tais, je retourne bosser)


Où s'arrête l'inspiration et où commence le plagiat ? Banall10

Blog | Le Chant des voiles | Allunia


- ALLUNIA - T.2 - Corrections -


TERMINÉ



Revenir en haut Aller en bas
https://www.tiphs-art.com/

Fiona
Fiona
Libraire vorace spécialisée jeunesse

Age : 29
Localisation : Je dirais bien derrière toi, mais t'es où, toi ?
Emploi/loisirs : Libraire pour le meilleur et pour le pire (mais surtout le meilleur)
Humeur : Fatiguée

Où s'arrête l'inspiration et où commence le plagiat ? Empty
MessageSujet: Re: Où s'arrête l'inspiration et où commence le plagiat ?   Où s'arrête l'inspiration et où commence le plagiat ? I_icon_minitimeJeu 26 Mar - 20:53

J'ai la flemme de répondre de façon intelligente et exhaustive, mais je voulais d'abord mentionner le fait que les gens trouvent des ressemblances partout (pour faire semblant d'avoir une culture, même, parfois (comment ça je suis rageuse?)) !
Quand j'ai expliqué le pitch de Tomorrow à une pote elle m'a dit "ah ouais, ça ressemble à Hunger Games, quoi" (Alors que putainmaisnonmaiscestpasvraiçanaRIENàvoir) ou alors les gens qui parlent du Passeur en disant que c'est dans le même esprit que Divergente (BEN OUI PUTAIN MAIS C'EST BIEN SÛR C'EST JUSTE SORTI 15 ANS AVANT BORDEL.)

Le plagiat, ça reste quelque chose de souvent subjectif et parfois très délicat à prouver...
Les Fifty Shades par exemple : finalement, quand tu changes le contexte, une grosse partie du scénario et les noms des personnages (surtout sur un bouquin aussi insipide que Twilight) qu'est-ce qui reste de l'oeuvre originale qu'on est censé avoir plagiée ?
Et puis même chose, si on reprend des codes d'une certaine littérature, qu'est-ce qu'on est censé avoir plagié comme oeuvre ?
Regarde le western spaghetti au cinéma par exemple, je suis pas spécialiste, mais (justement peut-être) à mes yeux qu'on voie un film ou l'autre, c'est quasi du pareil au même. Y a des codes, et oui, forcément, ces codes se retrouvent dans plein de bouquins... C'est pas pour autant que...

Autre exemple, j'ai une pote instit qui s'est amusée une année avec sa classe de CM2 à travailler sur L'Île du crâne d'Anthony Horowitz (paru en 1991) et à s'amuser à leur faire comparer l'histoire avec Harry Potter (paru, pour rappel en 1997) parce que 1) Deux gamins dans une famille pas cool qui pour une raison ou pour une autre est bien contente de se débarasser d'eux 2) Une école mystérieuse dont on ne sait pas grand-chose à part qu'elle est très spéciale et que les parents ne peuvent y mettre les pieds 3) On va dans cette école en train 4) Le héros rencontre dans le train un garçon et une fille avec qui il devient rapidement ami 5) sur le quai à l'arrivée, quelqu'un d'intimidant les attend pour les mener à l'école en bateau... (oh tiens, et y a une histoire de 7e fils !) Que d'étranges coïncidences ! C'est pas pour autant qu'Horrowitz a crié au plagiat, et pourtant, britannique tout comme notre chère Joanne et ayant reçu un prix pour ce roman en 1993 (donc plutôt connue, la bête), je suis sûre qu'il aurait pu la faire un peu chier...

Donc voilà, je ne peux pas vraiment t'aider, parce que je trouve ces histoires de plagiat très subjectives... A moins que des pans entiers d'histoire, des dialogues ou des illustrations soient strictement identiques (et encore tout ce qui est visuel, c'est plus facile de voir le plagiat je trouve) c'est compliqué de trouver de la copie...



I wanna tear your life apart
I wanna hear the dawn cracking
I take the bet and choose to feel
Being amazed with little things
Pascal was wrong
Yeah Pascal was wrong
I choose to make or break
Revenir en haut Aller en bas
http://flower-for-christmas.skyrock.com/

Matt'
Matt'
Grande amie des MOOSE MOOSE

Age : 23

Où s'arrête l'inspiration et où commence le plagiat ? Empty
MessageSujet: Re: Où s'arrête l'inspiration et où commence le plagiat ?   Où s'arrête l'inspiration et où commence le plagiat ? I_icon_minitimeDim 7 Juin - 19:36

Tiens, j'avais pas répondu à cette question. Et pour cause, parce que j'en ai AUCUNE IDEE.

J'irai bien chercher les définitions des mots "plagiat" et "inspiration" dans le dictionnaire mais j'ai la flemme. Ouais, je suis trop utile.

Bref je pense que c'est beaucoup une affaire de points de vue. En fait c'est pas très clair dans ma tête mais pour moi le plagiat je crois que c'est reprendre une histoire avec la même trame, les mêmes personnages (plus ou moins, même si les noms sont changés) et exactement les mêmes péripéties en fait. Pourtant la fanfiction ne me semble pas être du plagiat, donc je distingue bien les deux.

L'inspiration c'est différent, parce qu'on peut être inspiré par une histoire sans que la nôtre ne lui ressemble. Après, s'inspirer, ça peut aussi être prendre quelques idées - parfois même sans s'en apercevoir - et je ne trouve pas ça choquant puisque d'une certaine façon n'importe quel auteur s'inspire de quelqu'un/quelque chose d'autre (même si parfois c'est plus de son expérience personnelle). Même sans s'en rendre compte. Ou sciemment. Mais c'est normal.

Après, distinguer la frontière entre l'inspiration et le plagiat... finalement je suis allée voir une définition sur internet du plagiat et ça donne ça "Ce qui est emprunté, copié, démarqué." Donc merci Larousse en ligne, je me sens bien avancée.

Après comme le dit Fiona, c'est pas parce que tu écris une histoire de pirates et donc, qu'on en retrouve les codes, que c'est du plagiat. Et pour avoir vu l'Ile au Trésor chez toi, bah tu m'aurais pas dit, j'aurai pas reconnu les persos desquels tu t'es inspirée (ou presque pas, disons) et en tout cas au niveau de l'histoire pour avoir lu Pirates en entier, bah non, tu te démarques clairement de l'Ile au Trésor.


:lamantin: Parce que voilà, nous sommes tous des lamantins !
Revenir en haut Aller en bas

Tiphs
Tiphs
Illustratrice céleste et briseuse de noix

Humeur : S'hydrater aux male tears

Où s'arrête l'inspiration et où commence le plagiat ? Empty
MessageSujet: Re: Où s'arrête l'inspiration et où commence le plagiat ?   Où s'arrête l'inspiration et où commence le plagiat ? I_icon_minitimeSam 13 Juin - 21:11

En même temps on s'est bien marrés en comparant Axel au cyborg et Nathanaël à l'homme-cailloux.

Vouais, je sais pas non plus en fait. Parce qu'on peut assumer s'être inspiré d'un truc pour cacher un plagiat en fait, ou pour mieux le faire passer. Tsais, le fameux "c'est pour rendre hommaaaaage" dont Ielenna parlait si bien dans l'un de ses récents statuts facebook xD

Bah. Les remarques sérieuses ont cessé depuis quelques temps (depuis que certaines personnes ont trouvé un autre dos sur lequel baver en fait), donc ça me tracasse plus trop, je sais ce qu'il en est de mon côté. On verra, un jour, de quel côté se rangeront les éditeurs \o/


Où s'arrête l'inspiration et où commence le plagiat ? Banall10

Blog | Le Chant des voiles | Allunia


- ALLUNIA - T.2 - Corrections -


TERMINÉ



Revenir en haut Aller en bas
https://www.tiphs-art.com/

Inwë
Inwë
Déesse de l'amour

Age : 32
Localisation : Non loin de Cupidon
Emploi/loisirs : Déesse de l'Amour à temps plein
Humeur : maternelle

Où s'arrête l'inspiration et où commence le plagiat ? Empty
MessageSujet: Re: Où s'arrête l'inspiration et où commence le plagiat ?   Où s'arrête l'inspiration et où commence le plagiat ? I_icon_minitimeSam 13 Juin - 21:31

Moi je me dis que les romans ouvertement assumés comme FF, avec les mêmes personnages (et presque les mêmes noms), la même intrigue, les mêmes scènes et qui se font éditer et ça dérange personne et on en vend des millions, du coup, si y'a un peu d'inspiration et beaucoup d'originalité, je vois pas franchement le soucis.


Où s'arrête l'inspiration et où commence le plagiat ? Tumblr_mbn5mpJAsb1rogb13o1_500
Revenir en haut Aller en bas

Tiphs
Tiphs
Illustratrice céleste et briseuse de noix

Humeur : S'hydrater aux male tears

Où s'arrête l'inspiration et où commence le plagiat ? Empty
MessageSujet: Re: Où s'arrête l'inspiration et où commence le plagiat ?   Où s'arrête l'inspiration et où commence le plagiat ? I_icon_minitimeSam 13 Juin - 21:36

GNEHEHEHEEEEEEEE JE NE VOIS PAS DE QUOI TU PAAAAARLES.


Où s'arrête l'inspiration et où commence le plagiat ? Banall10

Blog | Le Chant des voiles | Allunia


- ALLUNIA - T.2 - Corrections -


TERMINÉ



Revenir en haut Aller en bas
https://www.tiphs-art.com/

Licorne
Licorne


Age : 24

Où s'arrête l'inspiration et où commence le plagiat ? Empty
MessageSujet: Re: Où s'arrête l'inspiration et où commence le plagiat ?   Où s'arrête l'inspiration et où commence le plagiat ? I_icon_minitimeVen 19 Juin - 19:01

Cette question mérite réflexion Smile
Je n'ai pas lu l'Ile au Trésor, alors je peux difficilement dire si tu t'en approches beaucoup ou pas Arrow Du coup, je vais essayer de répondre plus généralement.

Prenons le cas des réécritures des mythes ou des contes. Quand on regarde les différentes réécritures du mythe d'Orphée par exemple, elles contiennent de nombreux points communs et la trame de fond est la même. A première vue on a l'impression d'un plagiat. Cependant, on ne peut pas les considérer simplement comme tels : chaque auteur rajoute sa touche personnelle, allant même jusqu'à donner une version très différente du mythe d'origine. C'est très inspiré, mais peut-on dire que c'est plagié ? Je ne pense pas. Ceci dit, il s'agit bien de mon avis et il est tout à fait discutable. (Evidemment, si nous reprenons les grandes lignes d'un roman célèbre et qu'on donne aussi les mêmes noms aux personnages, on serait dans le plagiat parce que le cas des mythes diffère un peu)

La limite entre plagiat et inspiration est maigre. La définition du plagiat, pour ce qui nous intéresse, pourrait être "reprise partielle ou totale de l'univers/l'intrigue/un personnage qui existe déjà dans un roman/un film/une série/une pièce [...] publié au préalable, et ce sans réflexion personnelle supplémentaire". L'inspiration serait alors la reprise améliorée d'un (ou de plusieurs) éléments contenu dans une (ou plusieurs) oeuvre. L'idée vraiment importante, qui va avec inspiration, est donc la modification. Il ne faut pas se contenter de reprendre quelque chose : il faut l'envisager dans un tout et faire en sorte de se distinguer de l'élément originel. En même temps, pour que ce ne soit que de l'inspiration, il faut une limite. Si on reprend de A à Z un livre, ce sera du plagiat.

Je ne sais pas si je suis très claire, alors je vais prendre un exemple pour illustrer ça. Harry Potter. Pas original, mais c'est peut-être le plus parlant. Arrow Et Didier comme auteur-sourisdelaboratoire. Didier veut écrire de la fantasy. Il imagine un orphelin qui va rejoindre une école pour apprendre à se servir de ses pouvoirs magiques. Jusque là, ce n'est qu'une inspiration (Dans la Chronique du tueur de Roi, de Rothfuss, c'est ce qui arrive à un héros. Pourtant, c'est très loin de ressembler à Harry Potter). Le personnage principal de Didier est orphelin et a affaire à un mage noir qui veut se débarrasser de lui. Là encore, ça peut passer. Cela fait très proche de l'histoire d'Harry. Cependant, ce qui est déterminant est la façon que Didier aura d'amener ses idées. Il peut faire quelque chose de radicalement différent, au point que le lecteur ne fasse pas attention aux similitudes. Par contre, si Didier écrit l'histoire de X qui découvre une école de magie où il y a des elfes de maison qui font à manger, un basilic dans les chiottes, un cours où les élèves affrontent leurs épouvantards [...] là, ce sera du plagiat. Pourtant, la reprise d'éléments isolés ne mène pas systématiquement au plagiat. Il faut encore une fois qu'ils s'inscrivent dans un tout, et que cela soit en accord avec l'imaginaire de l'auteur. Ainsi, on peut trouver de grandes similitudes entre Harry Potter et Le Seigneur des Anneaux. Rowling n'a pourtant pas plagié Tolkien.
Revenir en haut Aller en bas

Tiphs
Tiphs
Illustratrice céleste et briseuse de noix

Humeur : S'hydrater aux male tears

Où s'arrête l'inspiration et où commence le plagiat ? Empty
MessageSujet: Re: Où s'arrête l'inspiration et où commence le plagiat ?   Où s'arrête l'inspiration et où commence le plagiat ? I_icon_minitimeDim 21 Juin - 8:51

T'as été très claire Soleil, et du coup je lève très haut mes deux pouces pour cette réponse super intéressante ! Ceci dit, je pense que les réécritures sont encore une autre histoire, mais dans l'ensemble ta réponse éclaire beaucoup de choses et je partage entièrement ton avis du coup !


Où s'arrête l'inspiration et où commence le plagiat ? Banall10

Blog | Le Chant des voiles | Allunia


- ALLUNIA - T.2 - Corrections -


TERMINÉ



Revenir en haut Aller en bas
https://www.tiphs-art.com/

Dorian Lake
Dorian Lake


Age : 35
Localisation : Paris

Où s'arrête l'inspiration et où commence le plagiat ? Empty
MessageSujet: Re: Où s'arrête l'inspiration et où commence le plagiat ?   Où s'arrête l'inspiration et où commence le plagiat ? I_icon_minitimeMer 1 Juil - 16:15

Vu sur ce site: https://scmb-images.fr
Je pense que tout le monde ne s'est pas posé la question du plagiat...


Où s'arrête l'inspiration et où commence le plagiat ? 9d6fd469-da60-438c-8a51-2f793b82e9f4-original
Revenir en haut Aller en bas
http://dorianlake.blogspot.fr/

Contenu sponsorisé




Où s'arrête l'inspiration et où commence le plagiat ? Empty
MessageSujet: Re: Où s'arrête l'inspiration et où commence le plagiat ?   Où s'arrête l'inspiration et où commence le plagiat ? I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Où s'arrête l'inspiration et où commence le plagiat ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Génération Écriture - le Forum :: Archives-